(actualisation) Périgueux en images à l’heure de la manifestation « anti Passe sanitaire » qui dénonce « un chantage »

-

politique(actualisation) Périgueux en images à l'heure de la manifestation...

Ce samedi 24 juillet 2021, les manifestants anti passe sanitaire ont envahi le centre historique de Périgueux (DR)

Plusieurs centaines de manifestants opposés au passe sanitaire ont envahi le centre historique de Périgueux ce samedi 24 juillet 2021, en donnant de la voix. Ils avaient inscrit sur des pancartes des slogans et les points de vue qu’ils défendent. À près de 15h30, nombre des protestataires continuaient à défiler. Démonstration de force ?

En plein coeur de l’été, la capitale de la Dordogne a vu une manifestation politique d’ampleur se dérouler ce samedi 24 juillet 2021. Plusieurs centaines de personnes ont envahi le centre historique pour dire leur opposition farouche au passe sanitaire. L’Assemblée nationale avait adopté un projet de loi sur son extension tôt vendredi 23 juillet, au terme de débats longs et houleux. On saura, au soir de dimanche 24 juillet, si les parlementaires des deux chambres tombent d’accord pour son adoption définitive.

Drapeau blanc… en signe de demande de trêve ? (DR)

Les manifestants évoquent un « chantage » 

Parmi les pancartes que les manifestants ont brandies, on a notamment pu lire « Le chantage est un délit passible de 75 000 € d’amende » ou bien « Des remèdes existent Ivermectine, Chloroquine, Artémisia, Vit D3 zinc… Laissons les médecins prescrire » ou encore « Face à la peur et au chantage, faut pas céder ! Il faut s’aider ! ».

« D’autres remèdes existent », selon des manifestants opposés au passe sanitaire (DR)

Les manifestants pourraient avoir entrepris de marquer le coup. En effet, à 15h30, nombre d’entre eux continuaient à défiler, ils étaient alors à la hauteur du Cours Tourny.

Le drapeau français est très présent dans le cortège (DR)

Les manifestants revendiquent les slogans qu’ils ont inscrits sur les pancartes.

Passe sanitaire et division entre citoyens sont associés (DR)

Les manifestants estiment que le passe sanitaire est pensé pour remplacer la solidarité entre les citoyens (DR)

Faute de pancarte…

Pour les manifestants, le passe sanitaire est contraire à la liberté (DR)

Les manifestants ont honoré leur rendez-vous; en revanche, la confiance semble les avoir quittés…

« Quand la vérité n’est pas libre, la vérité n’est pas vraie » (DR).

Ce que les mots veulent dire ?  

Passage par la préfecture, des termes radicaux sont brandis.

Aux yeux des manifestants, le passe sanitaire entraînerait bien plus que de la division… (DR)

Jeunes filles et joyeuses : ces trois demoiselles paraissent motivées.

Si, la politique peut est un sujet pour les jeunes (DR)

Changement de cap, sortie du Cours Tourny.

Direction le boulevard Montaigne (DR)

Négociation du giratoire pour rejoindre le centre-ville de Périgueux.

Le cortège se resserre pour négocier le giratoire (DR)

Le drapeau français flotte sur le cortège 

Les manifestants ont semblé tenir à ce que le drapeau français soit toujours très visible.

Le cortège s’engage boulevard Montaigne, le drapeau français flotte toujours (DR)

Entrée sur le boulevard Montaigne, artère symbolique de Périgueux.

Le cortège des manifestants mobilisait les deux sexes (DR)

Un rassemblement était aussi programmé à Sarlat, dans le Périgord noir.

À Bergerac, la « déambulation citoyenne » initiée par un post publié sur la page Facebook personnelle de Didier Bustamante a été interdite par le préfet de la Dordogne, vendredi 23 juillet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

En Dordogne, en images, la cité de Lanouaille s’est retrouvée au centre du monde culturel et/ou politique

Direction le nord de la Dordogne, dans le Périgord Vert où, à l’occasion du salon du livre Périgord-Limousin ces vendredi...

Manif anti passe sanitaire à Sarlat : préférence pour « l’intelligence », recommandation de lecture, et… fleurs

Pour le cinquième week-end consécutif, les opposants au passe sanitaire et à la vaccination obligatoire des soignants battent le...

Manif anti-passe sanitaire à Bordeaux : « Nuremberg », « crime », « honte d’être Français »… l’inflation du vocabulaire continue   

Pour la 4e fois, les opposants au passe sanitaire et à l’obligation vaccinale des soignants sont descendus dans la...

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Urgences de Sarlat : plus de 3 000 pétitionnaires en faveur du maintien de leur ouverture en août

À l’adresse de l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, le comité de défense de l’hôpital et de la maternité...

Sur le même sujet

La Dordogne ou « le pays aux 1001 châteaux » : cap sur Aubas, près de Lascaux

Il y aurait mille et un châteaux en Dordogne. Chacun est libre de vérifier si le compte y est....

En Dordogne, en images, la cité de Lanouaille s’est retrouvée au centre du monde culturel et/ou politique

Direction le nord de la Dordogne, dans le Périgord Vert où, à l’occasion du salon du livre Périgord-Limousin ces vendredi...

Dordogne et nature : cap sur Carsac-Aillac et ses jardins d’eau, à ¼ h de Sarlat

La respiration est redevenue tendance ; conjointement, sans surprise, la nature, une aspiration. De quoi encore filer en Dordogne. Rendez-vous...

Dordogne et spiritualité : cap sur la cathédrale Saint-Front de Périgueux

La Dordogne a sa cathédrale, elle se situe dans la capitale du département Périgueux. L'édifice a son saint, Front,...

Manif anti passe sanitaire à Sarlat : préférence pour « l’intelligence », recommandation de lecture, et… fleurs

Pour le cinquième week-end consécutif, les opposants au passe sanitaire et à la vaccination obligatoire des soignants battent le...

A la une