Régionales 2021 : pour Jean Dionis, « le non-acheminement des professions de foi, ça ne peut avoir qu’un impact négatif sur le score de Geneviève Darrieussecq, même s’il est faible » 

-

politiqueRégionales 2021 : pour Jean Dionis, « le non-acheminement des professions...

Jean Dionis
Jean Dionis (© Facebook)

Un « problème de logistique », tout simplement. Voilà comment le maire MoDem d’Agen Jean Dionis du Séjour, qui conduit la liste LREM-MoDem dans le Lot-et-Garonne des régionales 2021, explique que les citoyens ne recevront pas la profession de foi de Geneviève Darrieussecq avant le second tour dimanche prochain. Alors, oui, « l’impact sera négatif » sur le score de la candidate de la majorité présidentielle, « même s’il est faible ». Parce qu’une profession de foi, « ça se lit ». Mais il voudrait souligner que l’équipe régionale de campagne « a fait son boulot » et qu’elle s’appuie sur des bénévoles qui ont su finalement « travailler toute la nuit » pour acheminer eux-mêmes les bulletins de vote dans les bureaux des 319 communes du Lot-et-Garonne. En effet, la « défaillance du prestataire », dont « la responsabilité est clairement engagée » avait commencé là.

« Un transporteur a été défaillant. Sa responsabilité est clairement engagée ». Le maire d’Agen, qui emmène la liste de la majorité présidentielle en Lot-et-Garonne explique qu’ « un chauffeur s’est oublié en termes de temps de parcours ». Déconcertant ? Pas exactement, même si, « en 12 ou 13 campagnes qu'(il) a menées, ça ne ne (lui) est jamais arrivé ». Il faut comprendre, poursuit-il, que les campagnes électorales sont devenues des « logistiques très, très lourdes, et qu’elles reposent sur des équipes de militants bénévoles, donc pas professionnelles ». Pourtant, celles-ci ont « su réagir », et l’acheminement des bulletins de vote a finalement pu être opéré en se mobilisant.

« C’est le même transporteur qui avait la charge de l’acheminement des professions de foi »

Oui, mais les professions de foi, elles, ne sont pas arrivées. Et nulle part en Nouvelle-Aquitaine. « C’est le même transporteur qui en avait la charge. Il devait les mettre avec les bulletins de vote dans la même enveloppe ». S’il semble à Jean Dionis que « les bulletins de vote seront acheminés », il ne peut que laisser une place au doute pour les autres départements que le sien.

« Si les opposants continuent à se montrer méprisants, c’est qu’ils sont d’un cynisme absolu »

Plus de 4 millions de néo-aquitains devront donc en tout cas faire sans la profession de foi de la liste de Geneviève Darrieussecq pour aller voter au 2nd tour de ces régionales 2021, dimanche 27 juin. « Ça ne peut avoir qu’un impact négatif sur son score, même s’il est faible ». Reste que ce sont les aléas d’une campagne, et donc « personne n’est à l’abri de la défaillance d’un transporteur ». Mais voilà, « l’équipe régionale a fait son boulot ». Il n’est pas exclu que les teams des listes concurrentes s’amusent de ce raté, de fait. « Je me méfie du mécanisme du bouc-émissaire ». Et de répéter : « notre équipe, ce sont des bénévoles. Il y en a qui ont passé la nuit à acheminer les bulletins de vote dans les communes ». Alors, « si les opposants continuent à se montrer méprisants, c’est qu’ils sont d’un cynisme absolu ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Urgences de Sarlat : plus de 3 000 pétitionnaires en faveur du maintien de leur ouverture en août

À l’adresse de l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, le comité de défense de l’hôpital et de la maternité...

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

(actualisation) Périgueux en images à l’heure de la manifestation « anti Passe sanitaire » qui dénonce « un chantage »

Plusieurs centaines de manifestants opposés au passe sanitaire ont envahi le centre historique de Périgueux ce samedi 24 juillet...

Covid : la CGT contre la vaccination obligatoire des soignants… après avoir dénoncé l’incapacité du gouvernement à les vacciner

La secrétaire générale de la CGT du centre hospitalier de Périgueux Mary Marietta s’oppose à l’idée que la vaccination...

Sur le même sujet

La Dordogne ou « le pays aux 1001 châteaux » : cap sur Aubas, près de Lascaux

Il y aurait mille et un châteaux en Dordogne. Chacun est libre de vérifier si le compte y est....

En Dordogne, en images, la cité de Lanouaille s’est retrouvée au centre du monde culturel et/ou politique

Direction le nord de la Dordogne, dans le Périgord Vert où, à l’occasion du salon du livre Périgord-Limousin ces vendredi...

Dordogne et nature : cap sur Carsac-Aillac et ses jardins d’eau, à ¼ h de Sarlat

La respiration est redevenue tendance ; conjointement, sans surprise, la nature, une aspiration. De quoi encore filer en Dordogne. Rendez-vous...

Dordogne et spiritualité : cap sur la cathédrale Saint-Front de Périgueux

La Dordogne a sa cathédrale, elle se situe dans la capitale du département Périgueux. L'édifice a son saint, Front,...

Manif anti passe sanitaire à Sarlat : préférence pour « l’intelligence », recommandation de lecture, et… fleurs

Pour le cinquième week-end consécutif, les opposants au passe sanitaire et à la vaccination obligatoire des soignants battent le...

A la une