Départementales 2021 : l’émotion suscitée par le sponsoring de posts Facebook, au fil du temps, au gré des couleurs politiques (et une anecdote)

-

départementales2021Départementales 2021 : l’émotion suscitée par le sponsoring de posts...

RS
Le sponsoring des posts Facebook est interdit par le code électoral… pour tous les candidats, sachant que d’autres manquements ont été constatés (illustration / © geralt-pixabay)

En Dordogne, la campagne des départementales 2021 s’emballe un peu, à l’approche du scrutin. Selon Sud Ouest, le PS s’est ainsi alarmé que des binômes concurrents aient boosté des posts Facebook. Une émotion justifiée. À savoir si elle vaut quand ce sont ses propres partisans qui s’écartent aussi de la réglementation électorale. En tout état de cause, pendant une précédente campagne, cette émotion n’avait pas étreint le PS quand un des siens avait lui-même eu recours au sponsoring Facebook. Au fil du temps, au gré des couleurs politiques, il semble que ses réactions évoluent. Par ailleurs, pendant cette campagne des départementales 2021, les réseaux sociaux ne sont pas les seuls lieux de manquements au règlement. Sans compter une autre anecdote, tout à fait réglementaire pour le coup.

Deux binômes Renouveau Dordogne ont sponsorisé des posts Facebook, rapporte Sud Ouest qui citait le duo Hervé Delage-Annie Aublanc sur le canton Sud-bergeracois, ainsi que le duo Jean-Pierre Bouchard-Céline Relaix sur le canton Vallée Dordogne. Booster des publications, c’est enfreindre le code électoral, et le PS a dit son émotion, bien naturelle. Reste que celle-ci semble élastique.

Remember… Campagne des municipales 2020, cap sur Ribérac. Sur la page Facebook d’un des candidats en lice, des posts Facebook sont sponsorisésNicolas Platon, devenu depuis maire de la Ville, n’a jamais caché qu’il était historiquement adhérent du PS. Son parti reste, à l’époque, de marbre.

Campagne des départementales 2021, de nouveau. C’est un post Facebook qui est, semble-t-il, passé inaperçu. La mairie de Champcevinel promeut sur sa page Facebook la réunion publique du binôme PS Stéphane Dobbels-Christelle Boucaud qui part sur le canton de Trélissac.

Sur la page Facebook de la Ville de Champcevinel, petit coup de pouce au binôme PS en lice sur le canton de Trélissac (capture d’écran)

La neutralité du service public implique que les services d’une Ville sont interdits de participer à la propagande électorale de candidats. La publication Facebook de la Ville de Champcevinel remonte à plus de dix jours. Sur les réseaux sociaux, la collectivité se mêle   de la campagne électorale (le post était toujours en ligne ce début d’après-midi).

Dans le même esprit que les 44 maires sur 44 du canton Vallée Dordogne avaient été priés de le faire par la directrice de campagne du binôme Germinal Peiro-Patricia Lafon-Gauthier, qui est également élue PS au Département de la Dordogne. Les élus avaient reçu la consigne de mettre des moyens des services municipaux à la disposition du duo (impression et affichage d’un document de campagne électorale).

Noël, une affaire de bon moment (plutôt que de calendrier) ?

Plus récemment (le 02 juin 2021), le président du Département de la Dordogne Germinal Peiro a adressé un courrier aux personnes (elles sont « environ 3 700 ») qui ont bien voulu confectionner des masques en tissu. Attention, il ne s’agit que d’un courrier de rappel. Les destinataires y apprennent que le « souhait » de les faire bénéficier d’entrées gratuites sur « un site de (leur) choix » et « propriété » du Département ont vu leur usage contrarié en raison de la crise sanitaire : le délai dont ils disposaient pour s’y rendre expirait en effet au 30 juin. Aussi, cette lettre de rappel leur indique-t-elle qu’ils pourront utiliser ultérieurement deux entrées gratuites sur 5 sites touristiques appartenant à la collectivité départementale -ce n’est qu’une « proposition » qui leur est faite, est-il précisé. Jamais il n’est question du scrutin des départementales 2021. Non, il s’agit d’un geste de remerciement pour une action bénévole qui « fait honneur à la tradition humaniste et généreuse » de la Dordogne. Reste que ce n’est pas mal dire que constater que le cadeau en remerciement du service rendu retombe à point nommé pour les candidats de « la majorité départementale avec Germinal Peiro », ni de pointer que la nouvelle période pendant laquelle les destinataires peuvent donc programmer, s’ils le souhaitent, une visite, commence mi-septembre 2021 pour trois mois. Ce courrier constitue donc une anecdote, et non un manquement réglementaire pour le coup.

Soutien d’une personne morale à un binôme de la majorité départementale

Dans le canton du Périgord central, le binôme de PS Thierry Nardou-Bénédicte Boisvert-Fournaud s’est prévalu, dans un document de campagne, du soutien de lassociation des retraités agricoles (Adra 24) présidée par Roger Tréneule. Le président Tréneule s’est-il senti trahi, au moins sur la forme ? En tout cas, il a obtenu que Sud Ouest publie, le 15 juin, une précision aux airs de démenti. Le responsable associatif indique que si des membres du conseil d’administration ont voulu prendre position, « notamment » dans ce canton, ce ne peut être qu’ « au plan personnel », et de rappeler que l’Adra 24 est « neutre » au plan politique. Surtout, et ce n’est pas indiqué, des candidats ne peuvent pas se prévaloir du soutien d’une association, qui est une personne morale.

1 COMMENTAIRE

  1. Curieusement le président n’a jamais, ni invité, ni remercie, les quelques 4 ou 5 personnages qui ont eu l’idée immédiate et bien avant lui de réaliser plus de deux milles masques de haute sécurité et qui les ont distribués gratuitement en un temps record. Pas un mot …. On sait pourquoi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Urgences de Sarlat : plus de 3 000 pétitionnaires en faveur du maintien de leur ouverture en août

À l’adresse de l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, le comité de défense de l’hôpital et de la maternité...

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

(actualisation) Périgueux en images à l’heure de la manifestation « anti Passe sanitaire » qui dénonce « un chantage »

Plusieurs centaines de manifestants opposés au passe sanitaire ont envahi le centre historique de Périgueux ce samedi 24 juillet...

Covid : la CGT contre la vaccination obligatoire des soignants… après avoir dénoncé l’incapacité du gouvernement à les vacciner

La secrétaire générale de la CGT du centre hospitalier de Périgueux Mary Marietta s’oppose à l’idée que la vaccination...

Sur le même sujet

-TRIBUNE- « Pourquoi les affirmations de Germinal Peiro sur la déviation de Beynac sont contestables »

L’assemblée du Département de la Dordogne s’est réunie mardi 20 juillet 2021… et le sujet de la déviation de...

Jean-Claude Nouard : « en Dordogne, la forêt est exposée au risque incendie à peu près comme en Corse, et en priorisant les essences rentables, la...

Avec sa surface de 418 000 hectares de forêt, la Dordogne se hisse au 3e rang des départements les...

-TRIBUNE- Impôts sur les espaces naturels sensibles : l’écologue Bernard Bousquet demande au président du Département de la Dordogne quel usage en est fait

Ingénieur des eaux et forêts, docteur en écologie, Bernard Bousquet a adressé une lettre au président du Département de...

Démolition du chantier de Beynac : le bras de fer continue entre le préfet et le Département de la Dordogne… jusqu’à ce que la justice...

La démolition du chantier de feu le projet de la déviation de Beynac et la remise en état du...

Germinal Peiro renvoyé devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour diffamation

Le président du Département de la Dordogne Germinal Peiro avait été mis en examen en février dernier pour diffamation,...

A la une