Départementales 2021 : « Brigitte Pistolozzi a aussi demandé aux maires de se charger de l’impression d’affichettes du binôme Germinal Peiro-Patricia Lafon-Gauthier »

-

départementales2021Départementales 2021 : « Brigitte Pistolozzi a aussi demandé aux maires...

Le scrutin des départementales 2021 a lieu les 20 et 27 juin 2021 (photo d’illustration / © Territoire Magazines)

Après qu’un citoyen de Marnac ait fait savoir à Sud Ouest qu’il s’était ému que Brigitte Pistolozzi ait demandé aux 44 maires du canton de Vallée Dordogne d’afficher le document annonçant les réunions publiques du président sortant Germinal Peiro, candidat à sa réélection pour ces départementales 2021 en binôme avec Patricia Lafon-Gauthier… le même citoyen reste interdit après la réaction de l’intéressée (toujours dans Sud Ouest). En effet, celle-ci ne dit rien sur une moitié de sa demande composite formulée aux 44 premiers magistrats de ce territoire : la consigne d’ « imprimer » lesdites affichettes. Par ailleurs, si, sur l’autre partie de celle-ci -la consigne de les « afficher »- Brigitte Pistolozzi indique qu’elle aurait dû préciser à ses interlocuteurs que c’était « sur les panneaux électoraux » qu’elle aurait dû les inviter à le faire… les premiers magistrats et/ou les services municipaux seraient restés priés d’afficher des documents de propagande électorale pour un seul des binômes en lice.

« Merci de l’imprimer et l’afficher pour information ». Brigitte Pistolozzi évoque le document annonçant les dates et lieux des réunions publiques -intitulé rencontres citoyennes– du binôme Germinal Peiro-Patricia Lafon-Gauthier. Et elle demande donc aux 44 maires du canton de Vallée Dordogne de les « afficher », comme Sud Ouest l’a indiqué dimanche 05 juin 2021.

Si Brigitte Pistolozzi ne repart pas aux départementales 2021, elle est la directrice de campagne du binôme Germinal Peiro-Patricia Lafon-Gauthier aux départementales 2021. C’est semble-t-il à ce titre qu’elle s’adresse aux 44 premiers magistrats. En indiquant que ce n’est pas la première fois.

Aujourd’hui, Brigitte Pistolozzi est conseiller départemental PS. Au scrutin 2015, elle avait été le binôme du candidat Germinal Peiro.

Que pareille consigne puisse être délivrée aux premiers magistrats du canton Vallée Dordogne avait donc ému un habitant de Marnac.

Brigitte Pistolozzi a expliqué à Sud Ouest qu’elle avait omis de préciser qu’elle les remerciait d’afficher ce document « sur les panneaux électoraux ». À savoir si les premiers magistrats ou les services municipaux peuvent être utilisés pour afficher des documents de propagande électorale, sur des espaces au demeurant destinés à l’usage des candidats et de leurs équipes.

« Ces procédés n’émeuvent plus personne en Dordogne »

Aujourd’hui, le même citoyen souligne que l’intéressée n’a rien dit sur l’autre partie de la consigne qu’elle leur a donnée : imprimer lesdites affiches.

Alors c’est sur « la neutralité du service public » qu’il s’interroge. « Les maires et leurs services sont-ils considérés comme un relais à des fins partisanes en campagne électorale ? Ce sont des questions bien troublantes ». Ce citoyen, qui précise qu’il s’exprime en cette seule qualité, s’alarme surtout que « ces procédés n’émeuvent plus personne en Dordogne ».

Les affichettes ont depuis été retirées.

1 COMMENTAIRE

  1. L’équipe pourrait faire coller l’information sur la mise en examen et la condamnation du candidat principal avec référence pour donner une vérité criante. Pour le reste , c’est monnaie courante d’utiliser les services divers des municipalités pour « la comm. des princes! ». Les autres n’ont qu’à se débrouiller dans la légalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Urgences de Sarlat : plus de 3 000 pétitionnaires en faveur du maintien de leur ouverture en août

À l’adresse de l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, le comité de défense de l’hôpital et de la maternité...

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

(actualisation) Périgueux en images à l’heure de la manifestation « anti Passe sanitaire » qui dénonce « un chantage »

Plusieurs centaines de manifestants opposés au passe sanitaire ont envahi le centre historique de Périgueux ce samedi 24 juillet...

Covid : la CGT contre la vaccination obligatoire des soignants… après avoir dénoncé l’incapacité du gouvernement à les vacciner

La secrétaire générale de la CGT du centre hospitalier de Périgueux Mary Marietta s’oppose à l’idée que la vaccination...

Sur le même sujet

-TRIBUNE- « Pourquoi les affirmations de Germinal Peiro sur la déviation de Beynac sont contestables »

L’assemblée du Département de la Dordogne s’est réunie mardi 20 juillet 2021… et le sujet de la déviation de...

Jean-Claude Nouard : « en Dordogne, la forêt est exposée au risque incendie à peu près comme en Corse, et en priorisant les essences rentables, la...

Avec sa surface de 418 000 hectares de forêt, la Dordogne se hisse au 3e rang des départements les...

-TRIBUNE- Impôts sur les espaces naturels sensibles : l’écologue Bernard Bousquet demande au président du Département de la Dordogne quel usage en est fait

Ingénieur des eaux et forêts, docteur en écologie, Bernard Bousquet a adressé une lettre au président du Département de...

Démolition du chantier de Beynac : le bras de fer continue entre le préfet et le Département de la Dordogne… jusqu’à ce que la justice...

La démolition du chantier de feu le projet de la déviation de Beynac et la remise en état du...

Germinal Peiro renvoyé devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour diffamation

Le président du Département de la Dordogne Germinal Peiro avait été mis en examen en février dernier pour diffamation,...

A la une