Quand, pour avoir le soutien de Jean Lassalle, Germinal Peiro prévoyait la dispense de ses contingences matérielles

-

à la uneQuand, pour avoir le soutien de Jean Lassalle, Germinal...

Germinal Peiro et Jean Lassalle (© Territoire Magazines / archives – DR)

Pour avoir le soutien du député de la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle au rassemblement citoyen organisé pour protester contre l’enterrement du projet de contournement de Beynac, mi-septembre 2020, le président du Département de la Dordogne Germinal Peiro a voulu lui faciliter la vie. Ainsi, en sa qualité de président du Département, il a déjà proposé de lui épargner les frais associés à son déplacement. Lui suggérant également de faire d’une pierre deux coups : en venant en Dordogne, Jean Lassalle pouvait, c’était à sa seule appréciation, s’attarder avec son épouse, bienvenue chez nous, merci de prendre attache avec mon cabinet. Si la justification de l’utilisation des deniers publics envisagée est discutable, elle reste assez courante. Mais cette invitation aux frais des contribuables acquiert une résonnance particulière dans le contexte périgourdin. D’autant que c’est le patron du Département Germinal Peiro qui la lance, alors qu’il précise conjointement que la manifestation à laquelle il souhaiterait voir venir Jean Lassalle est organisée à l’initiative de l’association des partisans de l’infrastructure J’aime Beynac et sa vallée et par la ville de Beynac.

C’est le président du Département de la Dordogne Germinal Peiro qui lance l’invitation, mais c’est l’association J’aime Beynac et sa vallée qui, avec la ville de Beynac, sont « à l’initiative » de l’organisation du rendez-vous du 13 septembre 2020 pour « la réalisation du contournement du bourg de Beynac et la défense du monde rural ». Au moins le lien de proximité entre le Département, l’association des partisans de la déviation et l’exécutif de la petite cité médiévale a-t-il été, un jour, clairement établi.

Le mois d’août 2020 tire à sa fin, et Germinal Peiro souhaite vivement que le député Jean Lassalle lui témoigne son soutien mi-septembre. Que le parlementaire comprenne, si la justice en a fini avec le dossier du contournement –le Conseil d’État l’a en effet définitivement refermé fin juin 2020– un nouveau jour se lève. Très exactement, voici venu « le temps politique ». Preuve en est, il a… déjà sonné -conférer « la large victoire, acquise dès le premier tour des élections municipales des candidats favorables au projet de déviation dans les quatre communes directement concernées » »… affirmation qui comporte au demeurant une inexactitude puisque, à Castelnaud-la-Chapelle, où Germinal Peiro a notamment été maire plus de 30 ans, il y a eu un second tour. Au moins Germinal Peiro prédit-il l’avènement d’un moment sur la foi… de son existence, au moins prévoit-il l’avenir qui est… derrière lui. Faut-il en déduire que ce « temps politique » est celui de la préparation de la résurrection du projet de déviation de Beynac ? Le président du Département revendique-t’il le dépassement de la règle de la séparation des pouvoirs, qui se traduirait par la possibilité, pour un gouvernement, de revenir sur une décision de justice ? Germinal Peiro donne-t-il sa préférence à une vie commune qui verrait l’idéologie prendre le pas sur le droit ? L’hypothèse est envisageable puisqu’il explique à Jean Lassalle que son soutien serait bien opportun quand le Département de la Dordogne, maître d’ouvrage du projet, est victime d’une « injustice » -et « le monde rural » avec lui. Au moins Germinal Peiro tend-il une passerelle entre le retoquage définitif d’un projet d’infrastructure routière et la survie de l’univers de la campagne, en faisant état, « en particulier » des dommages faits à la collectivité.

« Je t’invite, Jean ; merci de donner ta réponse à mon cabinet de président du Département de la Dordogne »

Le président du Département tient à la présence du député Jean Lassalle. Il a toutefois conscience qu’elle est conditionnée à un long trajet -en effet, entre les Pyrénées-Atlantiques et le sud de la Dordogne, il s’agit d’avaler plus de 410 km dans un sens, avant de recommencer dans l’autre. Germinal Peiro confirme donc au parlementaire qu’ « un chauffeur » peut venir le chercher à domicile, et l’y ramener -à condition qu’il en manifeste l’envie. Au moins le président du Département de la Dordogne n’oblige-t-il à rien le parlementaire, à croire que ce dernier prend aussi la responsabilité de la potentielle dépense associée. Avant d’indiquer que Jean Lassalle pourrait être « accueilli » dès le 12 septembre 2020. C’est que, pour mémoire, le top départ de la manifestation doit être donné à 9h30, le lendemain.

Enfin, si l’idée de « profiter d’un week-end à deux » traversait l’esprit du parlementaire, le président du Département assure qu’il est « le bienvenu avec son épouse ».

Charge à Jean Lassalle de répondre à cette invitation, en contactant le cabinet du président du Département de la Dordogne. De quoi supposer que, si celle-ci est favorable, c’est la collectivité qui va régaler.

En tout état de cause, l’invité s’est déplacé pour être aux côtés du président de la collectivité le jour J. Lui a témoigné un soutien actif, en prenant longuement la parole. Entonnant même le Chant des Partisans, en écho à « l’entrée en résistance du Département » annoncée dès juin par la collectivité, en réaction à la décision de la plus haute juridiction de France.

L’invitation adressée au député Jean Lassalle par le président du Département Germinal Peiro (DR)

2 Commentaires

  1. Quelle histoire….ils sont tous pour la democratie et la republique…mais à leur sauce. Cette france ouverte intelligente à l ecoute des citoyens et tespectueuse de son histoire, son patrimoine et son environnement est morte sous les coups de ses elus qui me pense qu’a leur image et leurs privilèges. Vivement que ça change.

  2. Merci pour cet éclaircissement qui confirme la proximité ou porosité de l’association beynacoise et du département de la Dordogne sous direction de M. Germinal Peiro. Abus de pouvoir ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

En Dordogne, en images, la cité de Lanouaille s’est retrouvée au centre du monde culturel et/ou politique

Direction le nord de la Dordogne, dans le Périgord Vert où, à l’occasion du salon du livre Périgord-Limousin ces vendredi...

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Boulazac Isle Manoire : pourquoi le revers que le Conseil d’État a infligé aux opposants de Jacques Auzou les sonne

Sans que rien de leur teneur ne filtre, les conclusions du rapporteur public avaient douché les requérants -6 élus...

Urgences de Sarlat : plus de 3 000 pétitionnaires en faveur du maintien de leur ouverture en août

À l’adresse de l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, le comité de défense de l’hôpital et de la maternité...

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

Sur le même sujet

-TRIBUNE- « Pourquoi les affirmations de Germinal Peiro sur la déviation de Beynac sont contestables »

L’assemblée du Département de la Dordogne s’est réunie mardi 20 juillet 2021… et le sujet de la déviation de...

Jean-Claude Nouard : « en Dordogne, la forêt est exposée au risque incendie à peu près comme en Corse, et en priorisant les essences rentables, la...

Avec sa surface de 418 000 hectares de forêt, la Dordogne se hisse au 3e rang des départements les...

-TRIBUNE- Impôts sur les espaces naturels sensibles : l’écologue Bernard Bousquet demande au président du Département de la Dordogne quel usage en est fait

Ingénieur des eaux et forêts, docteur en écologie, Bernard Bousquet a adressé une lettre au président du Département de...

Démolition du chantier de Beynac : le bras de fer continue entre le préfet et le Département de la Dordogne… jusqu’à ce que la justice...

La démolition du chantier de feu le projet de la déviation de Beynac et la remise en état du...

Germinal Peiro renvoyé devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour diffamation

Le président du Département de la Dordogne Germinal Peiro avait été mis en examen en février dernier pour diffamation,...

A la une