Le député Jean-Pierre Cubertafon obtient que le futur train Lyon-Bordeaux s’arrête à Thiviers

-

Nouvelle-AquitaineLe député Jean-Pierre Cubertafon obtient que le futur train...
Les habitants du nord de la Dordogne vont gagner en mobilité, à partir de juin 2022 (photo d’illustration / Seaq68-pixabay)

Dans un communiqué diffusé hier mardi 1er juin 2021, le député de la 3e circonscription de la Dordogne Jean-Pierre Cubertafon annonce qu’il a convaincu la coopérative Railcoop d’ajouter un arrêt à Thiviers sur la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Bordeaux, dont la mise en service est prévue en juin 2022. De quoi participer à améliorer les déplacements des habitants de la Dordogne.

Le député MoDem du Nontronnais Jean-Pierre Cubertafon fait savoir dans un communiqué diffusé hier mardi 1er juin que la coopérative Railcoop a accepté d’ajouter la ville de Thiviers dans les arrêts du parcours de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Bordeaux.  Initialement, le projet de Railcoop ne prévoyait pas cette halte dans le nord de la Dordogne. Seule la ville de Périgueux figurait sur le trajet.

Depuis l’ouverture du secteur ferroviaire à la concurrence, en 2020, explique le communiqué du parlementaire, la coopérative Railcoop veut contribuer à « rétablir la mobilité sur certaines lignes ». En « développ(ant) une nouvelle offre de transport » en train, Railcoop entend mieux coller aux besoins des territoires. Voilà pourquoi la réhabilitation de la ligne transversale Lyon-Bordeaux a été entreprise.

Le calendrier de Railcoop entrera prochainement en vigueur puisque que la coopérative « prévoit de faire circuler des trains » en avril 2022. Sur la ligne Lyon-Bordeaux, ils seront en service à compter de juin 2022.

Un aller-retour quotidien est programmé pour relier les deux grandes agglomérations.

Un désenclavement au bénéfice des habitants d’un territoire rural 

Jusqu’à présent, il était prévu que les usagers bénéficient d’un arrêt à Libourne (Gironde), Périgueux (Dordogne), Limoges (Haute-Vienne), Saint-Sulpice-Laurière (Haute-Vienne), Guéret (Creuse), Montluçon (Allier), Gannat (Allier), Saint-Germain-des-Fossés (Allier) et Roanne (Loire).

Ce n’est un secret pour personne, les déplacements sont peu commodes en Dordogne. Le député Jean-Pierre Cubertafon a donc demandé que la ville de Thiviers soit ajoutée aux haltes de ce trajet traversant afin de contribuer à désenclaver le département. Hier mardi 1er juin, la directrice générale déléguée de la coopérative Railcoop Alexandra Debaisieux lui a fait savoir qu’il avait été entendu. Ainsi, la nouvelle ligne Lyon-Bordeaux, qui doit donc ouvrir dans un an, aura un second arrêt en Dordogne. Et en zone rurale.

1 COMMENTAIRE

  1. c’est un excellent idée. Il faudrait la prolonger en faisant une communication sur la zone lyonnaise pour inviter les touristes de la zone de Lyon à venir en Périgord…. et organiser la région pour les recevoir …. autre paire de manche !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

Manif anti-passe sanitaire à Bordeaux : « Nuremberg », « crime », « honte d’être Français »… l’inflation du vocabulaire continue   

Pour la 4e fois, les opposants au passe sanitaire et à l’obligation vaccinale des soignants sont descendus dans la...

Gérontopôle de Nouvelle-Aquitaine : Murielle Bouin expose un projet phare autour du vieillissement… certes pressé par le « temps politique »  

Le gérontopôle est un des piliers de la silver économie que la région Nouvelle-Aquitaine prévoit de déployer dans ses...

Projet éolien en forêt de la Double : l’exercice de composition du député Jean-Pierre Cubertafon satisfera-t-il les opposants ?

Le député de la 3e circonscription de la Dordogne Jean-Pierre Cubertafon a diffusé, hier mardi 25 mai 2021, un...

Régionales 2021 : Nicolas Florian convoque Jacques Chirac et invite la sécurité dans le projet de la Droite et du Centre

En présentant les 12 têtes des listes départementales, leur leader Nicolas Florian, qui emmène la Droite et le Centre...

Sur le même sujet

En Dordogne, en images, la cité de Lanouaille s’est retrouvée au centre du monde culturel et/ou politique

Direction le nord de la Dordogne, dans le Périgord Vert où, à l’occasion du salon du livre Périgord-Limousin ces vendredi...

Départementales 2021 : plainte déposée contre Muriel Gervaux-Boissière, binôme de Adib Benfeddoul soutenu par la majorité présidentielle (canton de Bergerac 1)

Muriel Gervaux-Boissière est le binôme de Adib Benfeddoul sur le canton de Bergerac 1 pour le scrutin des départementales...

Projet éolien en forêt de la Double : l’exercice de composition du député Jean-Pierre Cubertafon satisfera-t-il les opposants ?

Le député de la 3e circonscription de la Dordogne Jean-Pierre Cubertafon a diffusé, hier mardi 25 mai 2021, un...

(actualisation) Départementales 2021 en Dordogne : quoi de neuf, maintenant que tous les candidats sont connus ?

Maintenant que tous les candidats sont connus*, la configuration de la bataille des Départementales 2021 en Dordogne révèle-t-elle des nouveautés ?...

Régionales, départementales, Basile Fanier, déviation de Beynac : Dominique Bousquet à cœur ouvert (et saignant)

Dominique Bousquet repart aux départementales 2021, et toujours avec Francine Bourra, le nouveau maire du Lardin… bref, la nouveauté est...

A la une