En 2015, le candidat Pierre Fabre « n’a nullement appelé à voter pour Germinal Peiro » (contrairement à ce que l’intéressé avait déclaré)

-

à la uneEn 2015, le candidat Pierre Fabre « n’a nullement appelé à voter...

Pierre Fabre a été candidat rival de Germinal Peiro aux départementales 2015 (© Territoire Magazines)

Occupé à appeler un chat un chat et donc la Dordogne, un « fleuve » au lieu d’une « rivière », Pierre Fabre est viscéralement attaché au Périgord et à ses convictions politiques, à gauche toute -le petit-fils de métayer a couru sous les couleurs du Front de gauche. Occupé à appeler un chat un chat, Pierre Fabre dresse le portrait du Germinal Peiro qu’il connaît, et contre lequel il a bataillé aux départementales 2015. S’il pronostique, pour le scrutin des départementales 2021, « un plébiscite » du président PS sortant du Département de la Dordogne, cet ancien adversaire souligne aussi qu’il n’a jamais appelé à voter pour celui qui avait viré en tête, au soir du 1er tour, il y a 6 ans. Contrairement à ce que Germinal Peiro avait déclaré le temps de jouer le second tour. « Sans aller jusqu’à l’écrire dans un tract. Sinon, j’aurais réagi ».

Dimanche 22 mars 2015, des résultats du 1er tour des élections départementales, Germinal Peiro, qui forme alors binôme avec Brigitte Pistolozzi arrive en tête avec 46,49% des voix, devant Jean-Pierre Bouchard et son binôme Marie Praderie, qui score à 23,23% devant le duo FN de la bataille Yves Le SolleuEmmanuelle Pujol, qui atteint 20,89%, puis celui des candidats Pierre Fabre et Nadège Tricard, à 9,39%. Le candidat Germinal Peiro fait bientôt savoir aux électeurs que Pierre Fabre, au nom du Front de gauche, appelle à voter pour lui. « Moi, je n’ai nullement appelé à voter pour lui, comme il l’a notamment prétendu à la radio. Je ne crois pas qu’il l’ait écrit dans un tract car j’aurais réagi ». Le leader du 1er round va l’emporter au terme du second contre son seul binôme rival encore en course Jean-Pierre Bouchard-Marie Praderie, par 62,16% à 37,84%. Bien que conseiller municipal de Castelnaud-la-Chapelle, quoique député réélu haut la main en 2012, Germinal Peiro a été contraint de jouer les deux sets des départementales 2015. Or, aux yeux du « cumulard », c’est « un motif à dépit » Sachant qu’il y en a un autre. « Jacques Auzou a été mieux élu que lui ». L’actuel maire de Boulazac-Isle-Manoire, président du Grand Périgueux, candidat à sa réélection au Département pour le scrutin 2021, a atteint 71,34% des voix avec déjà Marie-Claude Varaillas pour binôme face à Pascal Buissard qui est parti en duo avec Noëlle Chatard (28,66%).

« Le tsunami mitterrandiste… et la Dordogne est devenue monocolore. Ce phénomène ne s’est jamais vu, même à la Libération »

« Germinal Peiro est un personnage artificiel… mais inattaquable ». Pierre Fabre convoque le souvenir du blason accroché au-dessus de cheminées pendant la Guerre de Cent ans -sur un côté, un lion ; sur l’autre, une salamandre, pour choisir quel animal afficher selon les inclinations des visiteurs. « Ici, cette terre était bonapartiste, puis radicale -ce qui ne veut pas dire grand-chose- puis PCF avant de devenir PS sous l’effet du tsunami mitterrandiste ». C’est à cette époque que Germinal Peiro aurait versé dans un courant de gens « qui n’ont aucune éthique ni référence politique ». Plus sévère encore que l’opinion émise, il y a la conséquence factuelle, que Pierre Fabre souligne : « … et la Dordogne est devenue monocolore. Ce phénomène ne s’est jamais vu, même à la Libération ».

« C‘est joué d’avance, malgré un chantier pharaonique et un gâchis financier spectaculaire, qui relèvent de l’inédit »

« En Dordogne, les élections départementales 2021 sont une farce grotesque. C’est joué d’avance. La Dordogne sera un des 5 départements totalement monochromes de France ». L’assemblée de la collectivité qui se jouera les 20 et 27 juin prochains, Pierre Fabre la voit faite « des seuls mitterrandistes ». Dans le canton Vallée Dordogne dont il conteste le redécoupage utile, personne ne pourrait envisager de battre un président de Département sortant « au firmament de sa popularité », même si Pierre Fabre s’interroge sur le choix de son binôme féminin –Patricia Lafon-Gautier– « issu d’une famille RPR ». Pourtant, ce n’est pas faute de tenir des causes à défendre, dont « un chantier pharaonique et un gâchis financier spectaculaire ». Pierre Fabre insiste. Pareille situation, « c’est inédit ». Des boulets extravagants à tirer par un Germinal Peiro qui lui fait l’effet d’ « un homme qui doit à peu près toute sa carrière politique aux circonstances ». Les opportunités se seraient en effet succédé, et une grosse dose d’ambition aurait permis à l’ancien instituteur d’avoir l’audace de les saisir. Pierre Fabre regrette que l’opinion oublie qu’ « il était quand même l’animateur du courant de Manuel Valls » -d’autant que Germinal Peiro ne l’aiderait pas à rafraîchir sa mémoire. Surtout, poursuit l’ancien rival, « en Dordogne, oui, Yves Guéna était un homme d’État -je le reconnais, quoi qu’il n’ait pas été de mon côté- mais, non, Germinal Peiro n’a pas du tout la carrure ». En revanche, le président sortant du Département a su « fidéliser ses troupes et mettre toute la vie citoyenne et associative sous sa coupe ». Il y aurait d’abord cette application à « être toujours prêt à bondir sur l’image. Il ne supporterait pas une édition de journaux locaux sans sa photo ». En évoquant une anecdote, Pierre Fabre veut d’ailleurs indiquer qu’il a été de ceux qui ont échappé à la technique de la main mise qu’il dénonce, laissant au passage penser qu’elle est ancienne. Le « J’ai pu dégager une somme rondelette pour ton mémorial » du député Germinal Peiro, il l’entend encore résonner. Avec sa réaction épidermique alors, en réplique : « Te-te, ce n’est pas « mon » mémorial et c’est l’argent des contribuables » –l’association des Anciens combattants de la Résistance (ANACR) était « ric rac » pour financer le monument en hommage à la Résistance (inauguré en 2012) à Fongauffier-sur-Nauze et sa présidente, qui n’avait pu récolter que « trois francs six sous auprès des maires alentour » avait eu l’idée de solliciter l’aide du parlementaire.

« Au sein du PS, Germinal Peiro est peut-être gênant… (…) Lui-même avait commencé à envoyer des signaux pour dire qu’il avait déjà 30 ans de vie politique derrière lui… »

« Quand j’ai vu les arbres bicentenaires de la forêt alluviale contre la voie de chemin de fer abattus, j’en ai pleuré ». Avant qu’il soit définitivement refermé, le projet de contournement de Beynac a mis Pierre Fabre à la peine. Il est convaincu que le président du Département refuse de communiquer l’intégralité des comptes que les opposants ont demandé au nom de « la raison d’État ». Dans le même temps qu’il voit Germinal Peiro triompher des binômes Jean-Pierre Bouchard-Céline Relaix et Marc Bernadat- Fatiha Mehdi dans le canton Vallée Dordogne, Pierre Fabre glisse une réserve. « Au sein du PS, Germinal Peiro est peut-être gênant… Tout le monde espère qu’il se retirera un jour. Lui-même avait commencé à envoyer des signaux pour dire qu’il avait déjà 30 ans de vie politique derrière lui… ». Mais, ajoute-t-il encore, « cette année, il n’a manqué aucune manifestation… ».

1 COMMENTAIRE

  1. La politique de germinal Peiro a tué le dynamisme du département, les électeurs sont tombés sans le vouloir vers un dirigisme absolu qui a endetté le département sans aucune ouverture possible vers un avenir serein.
    Il faut simplement ouvrir les yeux sur son plan d’équipement dans la vallée de la dordogne au niveau de son fief de Vezac et on comprend tout le reste. Il n’y en a que pour sa personne… le reste ne lui importe peu. En regardant le mille-feuilles de l’organisation du département , on a l’image exact de sa façon de procéder pour en être arrivé à ce stade. Quel gauchie, il est à l’image parfaite de la déviaient de Beynac qui a tué l’évolution économique du département par l’aveuglement de son Président . Il est grand temps de s’en rendre compte de que tout cela soit repris par qui que ce soit, peu importe son étiquette politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

En Dordogne, en images, la cité de Lanouaille s’est retrouvée au centre du monde culturel et/ou politique

Direction le nord de la Dordogne, dans le Périgord Vert où, à l’occasion du salon du livre Périgord-Limousin ces vendredi...

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Boulazac Isle Manoire : pourquoi le revers que le Conseil d’État a infligé aux opposants de Jacques Auzou les sonne

Sans que rien de leur teneur ne filtre, les conclusions du rapporteur public avaient douché les requérants -6 élus...

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

Abasourdi d’apprendre que le budget doit être revoté, Agir pour Ribérac pointe par-dessus le marché un vote « qui apparaît entaché d’irrégularité manifeste »

Abasourdi, le groupe d’opposition Agir pour Ribérac a été abasourdi en apprenant que la chambre régionale des comptes de...

Sur le même sujet

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Jean-Claude Nouard : « en Dordogne, la forêt est exposée au risque incendie à peu près comme en Corse, et en priorisant les essences rentables, la...

Avec sa surface de 418 000 hectares de forêt, la Dordogne se hisse au 3e rang des départements les...

-TRIBUNE- Impôts sur les espaces naturels sensibles : l’écologue Bernard Bousquet demande au président du Département de la Dordogne quel usage en est fait

Ingénieur des eaux et forêts, docteur en écologie, Bernard Bousquet a adressé une lettre au président du Département de...

Démolition du chantier de Beynac : le bras de fer continue entre le préfet et le Département de la Dordogne… jusqu’à ce que la justice...

La démolition du chantier de feu le projet de la déviation de Beynac et la remise en état du...

Germinal Peiro renvoyé devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour diffamation

Le président du Département de la Dordogne Germinal Peiro avait été mis en examen en février dernier pour diffamation,...

A la une