Régionales 2021 : tête de liste du Mouvement de la ruralité en Dordogne, que va faire Thierry Boidé du soutien de Jean Lassalle à Germinal Peiro et à feu la déviation de Beynac ?

-

politiqueRégionales 2021 : tête de liste du Mouvement de la...

Thierry Boidé
Thierry Boidé (© Territoire Magazines / archives)

Thierry Boidé emmène donc la liste du Mouvement de la ruralité en Dordogne dans la bataille des régionales 2021, indique ce mercredi 12 mai 2021 France Bleu Périgord. Le Mouvement de la ruralité a le soutien de Jean Lassalle. De quoi se demander comment le maire de Saint-Géraud-des-Corps va composer avec un autre appui… celui que le député de la 4circonscription des Pyrénées-Atlantiques a apporté au président du Département de la Dordogne, en septembre dernier, quand ce dernier fustigeait pêle-mêle la justice et l’État qui avaient, selon lui, injustement anéanti le projet de contournement de Beynac. En février dernier encore, l’élu d’opposition à la majorité de la collectivité indiquait qu’il espérait s’installer dans le fauteuil de Germinal Peiro.

« Si ce rendez-vous avait été effectivement motivé par la seule défense de la ruralité, j’aurais pu en être l’initiateur ». Sauf que le rassemblement citoyen organisé par l’association des partisans de la déviation de Beynac J’aime Beynac et sa vallée le 13 septembre 2020 l’associait à la défense du projet de contournement, auquel le Conseil d’État avait mis, fin juin, un point final. Or, dans cet « amalgame », Thierry Boidé ne se retrouvait pas.

À l’entre-deux tour des sénatoriales, fin septembre 2020, l’élu départemental chef du groupe Le Rassemblement de la Dordogne sonnait la charge contre le président du Département Germinal Peiro, qu’il estimait comptable du fiasco de ce projet d’infrastructure routière.

En février 2020, Thierry Boidé affichait sa volonté de s’installer dans le fauteuil de Germinal Peiro qu’il rendait toujours responsable de la… déroute du projet de déviation de Beynac, mais qui avait, en revanche et hélas, insistait-il, réussi à diviser les familles périgourdines.

Acte 1, acte 2

Première surprise le 29 avril dernier, quand Thierry Boidé annonce à France Bleu Périgord qu’il renonce aux départementales 2021 : après 17 ans de dur mandat, il est temps de raccrocher, peut-on, en résumé, retenir.

Deuxième surprise le 11 mai 2021, quand ce dernier fait savoir, toujours à France Bleu Périgord, qu’il emmène la liste du Mouvement de la ruralité en Dordogne dans la bataille des régionales 2021.

Alors, maintenant…

À savoir comment Thierry Boidé va maintenant composer avec Jean Lassalle, qui soutient la liste régionale du Mouvement de la ruralité conduite par Eddie Puyjalon. Ce que celui qui se faisait fort d’axer la campagne des départementales 2021 en Dordogne autour du projet de contournement de Beynac va faire de l’appui que le parlementaire pyrénéen a, pour sa part, témoigné à Germinal Peiro, en le rejoignant quand il appelait les Périgourdins à « entrer en résistance » après que le Conseil d’État a définitivement clos ledit projet.

LIRE AUSSI : « M. Jean Lassalle, on croirait que vous connaissez mieux mon village de Beynac que moi (…) Et où est l’écologie que vous prétendez défendre ? »

Au nom d’amitiés anciennes, une prise de Germinal Peiro ?

En tout état de cause, il pourrait devenir compliqué pour le maire de Saint-Géraud-des-Corps de continuer à reprocher « l’erreur » que constitue le projet de déviation de Beynac, au candidat PS qui brigue un 2e mandat à la tête de la collectivité -même si cette position-là a peu de chance de trouver une place dans le débat de la bataille la gouvernance de la collectivité de la Nouvelle-Aquitaine. De là à supposer que d’anciennes amitiés à l’Assemblée nationale sont à l’origine des changements de pied de Thierry Boidé… En tout état de cause, l’idée que Germinal Peiro a su neutraliser un adversaire s’insinue…

1 COMMENTAIRE

  1. Quel fiasco d’éthique politique, quelle déroute idéologique, quel exemple négatif pour partir à la conquête de voix ! Se faire embrigader par des politiciens dont un est mis en examen et condamné pour diffamation. La presse garde le silence curieusement !!! Ce candidat, homme au demeurant sympathique, a totalement oublié l’éthique idéologique pour « rouler pour lui! ». La voiture a des roues crevées…elle n’a aucune chance d’arriver à destination…. Dommage… qu’elle tristesse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Urgences de Sarlat : plus de 3 000 pétitionnaires en faveur du maintien de leur ouverture en août

À l’adresse de l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, le comité de défense de l’hôpital et de la maternité...

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

(actualisation) Périgueux en images à l’heure de la manifestation « anti Passe sanitaire » qui dénonce « un chantage »

Plusieurs centaines de manifestants opposés au passe sanitaire ont envahi le centre historique de Périgueux ce samedi 24 juillet...

Covid : la CGT contre la vaccination obligatoire des soignants… après avoir dénoncé l’incapacité du gouvernement à les vacciner

La secrétaire générale de la CGT du centre hospitalier de Périgueux Mary Marietta s’oppose à l’idée que la vaccination...

Sur le même sujet

-TRIBUNE- « Pourquoi les affirmations de Germinal Peiro sur la déviation de Beynac sont contestables »

L’assemblée du Département de la Dordogne s’est réunie mardi 20 juillet 2021… et le sujet de la déviation de...

Jean-Claude Nouard : « en Dordogne, la forêt est exposée au risque incendie à peu près comme en Corse, et en priorisant les essences rentables, la...

Avec sa surface de 418 000 hectares de forêt, la Dordogne se hisse au 3e rang des départements les...

-TRIBUNE- Impôts sur les espaces naturels sensibles : l’écologue Bernard Bousquet demande au président du Département de la Dordogne quel usage en est fait

Ingénieur des eaux et forêts, docteur en écologie, Bernard Bousquet a adressé une lettre au président du Département de...

Démolition du chantier de Beynac : le bras de fer continue entre le préfet et le Département de la Dordogne… jusqu’à ce que la justice...

La démolition du chantier de feu le projet de la déviation de Beynac et la remise en état du...

Germinal Peiro renvoyé devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour diffamation

Le président du Département de la Dordogne Germinal Peiro avait été mis en examen en février dernier pour diffamation,...

A la une