Un adjoint perd ses nerfs à la fin du conseil municipal de Ribérac (bonjour le climat)

-

à la uneUn adjoint perd ses nerfs à la fin du...

Un adjoint a empoigné un élu d’opposition à la fin d’un conseil municipal qui s’était tenu… dans la salle de cinéma de Ribérac… ambiance série B… (© geralt-pixabay)

Le surlendemain du conseil municipal de Ribérac consacré au vote du budget 2021, le groupe d’opposition Continuons ensemble pour Ribérac a publié un post Facebook pour indiquer qu’il avait globalement voté contre. Avant de faire état, en conclusion, d’une « scène » qui avait « choqué » ses trois élus, anciens co-listiers du maire sortant Patrice Favard qui avait emmené l’équipe Continuons ensemble pour Ribérac aux municipales 2020. « Choqué », le trio, au point qu’il indiquait « attendre une réponse forte du maire (Nicolas Platon) ». Le mystère s’est depuis éclairci : dans la salle où l’assemblée venait de clore ses débats, l’adjoint Jean-François Bittard s’en était pris… physiquement au porte-parole du second groupe d’opposition Agir pour Ribérac Philippe Chotard.

Ambiance, ambiance à Ribérac… Alors que le conseil municipal qui portait sur le vote du budget 2021, venait de s’achever, mercredi 14 avril 2021, l’adjoint n°6 Jean-François Bittard a tenu à revenir sur un des sujets qui avaient occupé les débats. Avec les mots… et les mains.

Série B

Les élus sont en train de quitter la salle de réunion de l’assemblée -c’est… au cinéma Max Linder qu’ils ont siégé ce soir-là. Le maire Nicolas Platon est déjà sorti de la salle.

Jean-François Bittard met soudain le cap sur le porte-parole du groupe d’opposition Agir pour Ribérac : pendant les débats, Philippe Chotard s’était étonné que les associations qui n’avaient pas décroché de subvention n’aient pas été citées, à l’exemple d’ailleurs, avait-il pointé, des Arts de la table, que Jean-François Bittard préside.

« Je vous interdis de parler de (mon) association. Elle a des subventions publiques ». Le ton est à l’invective, mais Jean-François Bittard monte encore en température, en empoignant Philippe Chotard, qu’il se met à secouer. L’élu de Continuons ensemble pour Ribérac Olivier Buisson juge bon d’intervenir : si le leader du groupe d’opposition conserve son calme, son contempteur semble continuer de bouillir.

Le soir-même, Philippe Chotard adresse un mail aux 27 élus municipaux de Ribérac -l’évènement est ainsi inscrit dans l’histoire de la vie communale -classe série B. Jean-François Bittard présentera des excuses au porte-parole de Agir pour Ribérac.

LIRE AUSSI : Vaccination anti-Covid à Ribérac : le maire Nicolas Platon évoque « 300 vaccins dérobés »

Solidarité d’élus 

Dans le compte-rendu du conseil municipal qui, le surlendemain, fait l’objet d’un post de son groupe d’opposition Agir pour Ribérac (qui voté contre le budget 2021), il n’est pas fait mention de cette scène pendant laquelle l’intimidation verbale a commencé à tourner à l’agression physique. Ce sont les élus du second groupe d’opposition Continuons ensemble pour Ribérac, qui ne partagent guère les positions politiques du premier, qui ont tenu à manifester leur solidarité d’élus, en « condamnant ce genre d’attitude » et en invitant le maire à apporter « une réponse forte ».

1 COMMENTAIRE

  1. Voilà à quoi on arrive quand le clivage politique dépasse l’éducation l’écoute , la capacité d’entendre, et surtout la bienséance. On ne peut plus s’étonner de savoir que les citoyens se détournent de plus en plus de la vie politique. NOS ELUS DOIVENT RETOURNER À L’ÉCOLE DE LA SOCIÉTÉ.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

En Dordogne, en images, la cité de Lanouaille s’est retrouvée au centre du monde culturel et/ou politique

Direction le nord de la Dordogne, dans le Périgord Vert où, à l’occasion du salon du livre Périgord-Limousin ces vendredi...

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Boulazac Isle Manoire : pourquoi le revers que le Conseil d’État a infligé aux opposants de Jacques Auzou les sonne

Sans que rien de leur teneur ne filtre, les conclusions du rapporteur public avaient douché les requérants -6 élus...

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

Saint-Astier : le top départ de la campagne des élections municipales (et communautaires) est fixé

Suite à l’annulation de l'élection des municipales 2020 par le conseil d’État, un nouveau scrutin doit se tenir à Saint-Astier...

Sur le même sujet

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

Abasourdi d’apprendre que le budget doit être revoté, Agir pour Ribérac pointe par-dessus le marché un vote « qui apparaît entaché d’irrégularité manifeste »

Abasourdi, le groupe d’opposition Agir pour Ribérac a été abasourdi en apprenant que la chambre régionale des comptes de...

(complété) Ribérac : suite à la saisine du préfet, la chambre régionale des comptes demande à revoter le budget 2021

Le budget primitif 2021 voté par la ville de Ribérac a posé question au préfet de la Dordogne Frédéric Périssat....

« Vers un zéro médecin à Ribérac d’ici 1 ou 2 ans maximum… et, M. le maire, vous n’avez rien fait pour l’empêcher »

Un post Facebook, daté du 05 juillet 2021. Un post Facebook qui, en rappelant les faits, est assassin. En...

Ribérac : les élus d’opposition à l’équipe de Nicolas Platon dénoncent une démocratie bien malmenée

À Ribérac, chacun de son côté, les deux groupes d’opposition à la majorité municipale s’accordent sur un constat : la...

A la une