Bergerac souhaitait expérimenter la réouverture des lieux culturels… le gouvernement reste sourd

-

à la une Bergerac souhaitait expérimenter la réouverture des lieux culturels… le...

affiche
Soutien… affiché de Bergerac à ceux qui font la culture, aujourd’hui sur le web, puis dans les rues de la Ville (© Large / association Cinq secondes)

Avec sa première adjointe à la culture Laurence Rouan, le maire de Bergerac Jonathan Prioleaud fait savoir dans un communiqué diffusé hier vendredi 09 avril 2021 qu’ils ont souhaité s’inscrire dans la démarche du réseau Villes de France en proposant la candidature de la Ville pour expérimenter la réouverture des lieux culturels. Dans le cadre de protocoles sanitaires validés par les autorités sanitaires, bien sûr. Mais le gouvernement est resté sourd à leur requête. Pour le moment, précise en substance le duo de l’exécutif, comme s’il n’excluait pas que le gouvernement se reprenne. En attendant, les élus bergeracois entendent marquer le coup, après un an de mise à l’arrêt du secteur culturel… et de ceux qui endurent le même sort au nom de leur caractère accessoire. À cet effet, ils diffusent sur le web à partir de ce week-end l’affiche de l’association Cinq secondes clamant« Il nous manque l’essentiel », avant de répliquer cette promotion en vrai dans les rues de Bergerac.

Dans un communiqué commun, le maire de Bergerac et sa première adjointe à la culture Laurence Rouan font valoir que la Ville continue de s’employer à témoigner son soutien au secteur culturel, auquel la crise sanitaire a coupé les ailes.

… mais le gouvernement peut se reprendre…

Le binôme a souhaité « s’inscrire dans la démarche du réseau Villes de France, en proposant la candidature de la ville de Bergerac pour expérimenter la réouverture des musées, du cinéma et des équipements culturels dans le cadre de protocoles adaptés et validés par les autorités sanitaires ». Requête laissée sans suite par le gouvernement… pour l’heure.

Le communiqué fait alors valoir que les élus ont su concrétiser la reprise des répétitions de l’union musicale bergeracoise dans les salles municipales, dans le respect des règles sanitaires, et qu’avec les services, ils préparaient l’adaptation des grands rendez-vous de l’été 2021 au contexte Covid. Sans pour autant négliger l’après : « les travaux du centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine ont débuté pour une réouverture à l’été 2022, une étude vient de démarrer pour créer une maison des artistes favorisant les résidence artistique et proposant du logement coopératif, des réunions sont en cours avec les acteurs locaux du théâtre visant à co-construire un festival des arts vivants, dont la première édition aurait lieu en 2022 ».

La culture est à la peine… mais les commerces et le tourisme aussi

La survie de Bergerac, son développement aussi, passent par la culture, poursuit le communiqué, secteur auquel il associe ceux des commerces et de l’activité touristique. Pour marquer une année pendant laquelle ces trois secteurs ont été tout bonnement à l’arrêt ou rudement mis à l’épreuve, les élus promeuvent l’affiche de l’association Cinq secondes* « Il nous manque l’essentiel », emboîtant le pas de 13 communes des Landes. En commençant par une diffusion sur le web, avant de la répliquer dans la rue, à partir du jeudi 15 avril prochain.

(*) L’association Cinq secondes a initié le projet Affichons-nous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

Boulazac-Isle-Manoire : l’opposition se demande si « la promesse » de maison de santé va resservir aux Départementales 2021

Un communiqué du groupe d’opposition municipale Vivons Boulazac-Isle-Manoire diffusé hier lundi 10 mai 2021 s’interroge sur l’avancement du projet de...

Issu d’une famille d’agriculteurs de Dordogne, Timothée Dufour, l’« avocat de la ruralité » qui tient tête aux « personnalités déconnectées »

Issu d’une famille d’agriculteurs, Timothée Dufour a choisi de creuser son sillon ailleurs que dans les terres de Dordogne,...

Régionales 2021 : Nicolas Florian convoque Jacques Chirac et invite la sécurité dans le projet de la Droite et du Centre

En présentant les 12 têtes des listes départementales, leur leader Nicolas Florian, qui emmène la Droite et le Centre...

(actualisation) Départementales 2021 en Dordogne : quoi de neuf, maintenant que tous les candidats sont connus ?

Maintenant que tous les candidats sont connus*, la configuration de la bataille des Départementales 2021 en Dordogne révèle-t-elle des nouveautés ?...

Sur le même sujet

Les études à l’université rendues possibles à Bergerac (et dès la rentrée 2021)

  Suivre ses études universitaires à Bergerac va devenir possible, à partir de septembre 2021. La Ville constatant que des...

Bergerac : le maire Jonathan Prioleaud engage « un bras de fer » avec SNCF Gares et connexions

Dans un communiqué diffusé ce samedi 12 décembre 2020, le maire de Bergerac Jonathan Prioleaud fait savoir que SNCF...

Bergerac : la Ville met en ligne une carte interactive pour savoir où et comment faire vos achats pendant le confinement

Le deuxième confinement impose aux commerces des règles de fermeture mais certains, ainsi que des artisans, peuvent maintenir leur activité. Ensuite,...

Commerces « non essentiels »  fermés : à Bergerac, le maire Jonathan Prioleaud préfère prévenir avant d’agir… pour aboutir

À Bergerac, avec son équipe municipale, le maire Jonathan Prioleaud a décidé de plaider la cause des commerces du...

Régionales 2021 : le maire de Bergerac Jonathan Prioleaud se voit en n°1 en Dordogne (et Antoine Audi peut en être, après le 4e...

Jonathan Prioleaud est maire de Bergerac, 1er vice-président de sa communauté d’agglomération -la CAB- et il a 36 ans....

A la une