Bergerac souhaitait expérimenter la réouverture des lieux culturels… le gouvernement reste sourd

-

à la uneBergerac souhaitait expérimenter la réouverture des lieux culturels… le...

affiche
Soutien… affiché de Bergerac à ceux qui font la culture, aujourd’hui sur le web, puis dans les rues de la Ville (© Large / association Cinq secondes)

Avec sa première adjointe à la culture Laurence Rouan, le maire de Bergerac Jonathan Prioleaud fait savoir dans un communiqué diffusé hier vendredi 09 avril 2021 qu’ils ont souhaité s’inscrire dans la démarche du réseau Villes de France en proposant la candidature de la Ville pour expérimenter la réouverture des lieux culturels. Dans le cadre de protocoles sanitaires validés par les autorités sanitaires, bien sûr. Mais le gouvernement est resté sourd à leur requête. Pour le moment, précise en substance le duo de l’exécutif, comme s’il n’excluait pas que le gouvernement se reprenne. En attendant, les élus bergeracois entendent marquer le coup, après un an de mise à l’arrêt du secteur culturel… et de ceux qui endurent le même sort au nom de leur caractère accessoire. À cet effet, ils diffusent sur le web à partir de ce week-end l’affiche de l’association Cinq secondes clamant« Il nous manque l’essentiel », avant de répliquer cette promotion en vrai dans les rues de Bergerac.

Dans un communiqué commun, le maire de Bergerac et sa première adjointe à la culture Laurence Rouan font valoir que la Ville continue de s’employer à témoigner son soutien au secteur culturel, auquel la crise sanitaire a coupé les ailes.

… mais le gouvernement peut se reprendre…

Le binôme a souhaité « s’inscrire dans la démarche du réseau Villes de France, en proposant la candidature de la ville de Bergerac pour expérimenter la réouverture des musées, du cinéma et des équipements culturels dans le cadre de protocoles adaptés et validés par les autorités sanitaires ». Requête laissée sans suite par le gouvernement… pour l’heure.

Le communiqué fait alors valoir que les élus ont su concrétiser la reprise des répétitions de l’union musicale bergeracoise dans les salles municipales, dans le respect des règles sanitaires, et qu’avec les services, ils préparaient l’adaptation des grands rendez-vous de l’été 2021 au contexte Covid. Sans pour autant négliger l’après : « les travaux du centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine ont débuté pour une réouverture à l’été 2022, une étude vient de démarrer pour créer une maison des artistes favorisant les résidence artistique et proposant du logement coopératif, des réunions sont en cours avec les acteurs locaux du théâtre visant à co-construire un festival des arts vivants, dont la première édition aurait lieu en 2022 ».

La culture est à la peine… mais les commerces et le tourisme aussi

La survie de Bergerac, son développement aussi, passent par la culture, poursuit le communiqué, secteur auquel il associe ceux des commerces et de l’activité touristique. Pour marquer une année pendant laquelle ces trois secteurs ont été tout bonnement à l’arrêt ou rudement mis à l’épreuve, les élus promeuvent l’affiche de l’association Cinq secondes* « Il nous manque l’essentiel », emboîtant le pas de 13 communes des Landes. En commençant par une diffusion sur le web, avant de la répliquer dans la rue, à partir du jeudi 15 avril prochain.

(*) L’association Cinq secondes a initié le projet Affichons-nous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

En Dordogne, en images, la cité de Lanouaille s’est retrouvée au centre du monde culturel et/ou politique

Direction le nord de la Dordogne, dans le Périgord Vert où, à l’occasion du salon du livre Périgord-Limousin ces vendredi...

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Boulazac Isle Manoire : pourquoi le revers que le Conseil d’État a infligé aux opposants de Jacques Auzou les sonne

Sans que rien de leur teneur ne filtre, les conclusions du rapporteur public avaient douché les requérants -6 élus...

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

Saint-Astier : le top départ de la campagne des élections municipales (et communautaires) est fixé

Suite à l’annulation de l'élection des municipales 2020 par le conseil d’État, un nouveau scrutin doit se tenir à Saint-Astier...

Sur le même sujet

Dordogne espiègle : Cyrano de Bergerac a sa statue à Bergerac (et c’est tout)

La Dordogne est une terre qui vaut déjà par ses paysages, ses lieux patrimoniaux, ses produits gastronomiques. Elle a aussi...

(actualisation) Périgueux en images à l’heure de la manifestation « anti Passe sanitaire » qui dénonce « un chantage »

Plusieurs centaines de manifestants opposés au passe sanitaire ont envahi le centre historique de Périgueux ce samedi 24 juillet...

Bergerac : le préfet de la Dordogne interdit la manifestation pro « libertés individuelles et collectives en riposte au passe sanitaire » 

L’invitation a été lancée sur une page Facebook personnelle. Elle appelle à rejoindre une « déambulation libertés » ce samedi 24...

Les études à l’université rendues possibles à Bergerac (et dès la rentrée 2021)

  Suivre ses études universitaires à Bergerac va devenir possible, à partir de septembre 2021. La Ville constatant que des...

Bergerac : le maire Jonathan Prioleaud engage « un bras de fer » avec SNCF Gares et connexions

Dans un communiqué diffusé ce samedi 12 décembre 2020, le maire de Bergerac Jonathan Prioleaud fait savoir que SNCF...

A la une