Le président du Département de la Dordogne (encore) mis en examen, à Bordeaux cette fois

-

à la une Le président du Département de la Dordogne (encore) mis...

Germinal Peiro
Germinal Peiro (© Territoire Magazines / archives)

Le président du Département de la Dordogne Germinal Peiro a été, le 22 février 2021, mis en examen pour diffamation par un juge d’instruction du tribunal de grande instance de Bordeaux, suite à une plainte de l’association Sauvons la Vallée de la Dordogne (ASVD) et de la SEPANSO 24. Les deux associations requérantes avaient dénoncé les propos tenus par Germinal Peiro, qui, au sujet de la « question de la sécurité », qualifiait de « véritables criminels (…) de criminels en puissance » les opposants au projet de déviation de Beynac. Propos qui ont fait, le 08 mars dernier, l’objet d’un jugement du tribunal de grande instance de Périgueux, mais pour injure publique, et dont l’élu, qui avait été condamné, avait aussitôt annoncé qu’il allait faire appel.

Retour sur le 26 novembre 2019. Le président du Département de la Dordogne accepte de donner son sentiment à la sortie de l’audience de la cour administrative d’appel de Bordeaux qui vient de se tenir -elle devait statuer sur l’intérêt public majeur du projet de contournement de Beynac (*). Germinal Peiro déclare alors spontanément : « Ceux qui s’opposent à ce projet (de déviation de Beynacpour cette question de sécurité sont de véritables criminels, ce sont des criminels en puissance ».

Ces propos ont déjà valu à l’élu une plainte pour injure publique déposée auprès de la juridiction de Périgueux par l’association Défendre l’intérêt général en Dordogne (DIGD) et par son président Théophile Pardo, puis à un procès le 08 février 2021. Le 08 mars 2021, aussitôt après le rendu du jugement du tribunal correctionnel de la capitale de la Dordogne qui le condamnait, le président de la collectivité avait annoncé qu’il allait faire appel.

Plainte pour diffamation, au lieu d’injure publique

Si, depuis le 22 février 2021, Germinal Peiro est donc de nouveau mis en examen pour avoir tenu ces mêmes propos, c’est cette fois la juridiction de Bordeaux qui est saisie. Ensuite, pour motiver leur plainte, l’ASVD et la SEPANSO 24 (société pour l’étude, la protection et l’aménagement de la nature en Dordogne) font valoir une notion voisine de l’injure publique, mais distincte : ils invoquent la diffamation. Autrement dit et en faisant vite, si le président du Département de la Dordogne devait être renvoyé devant le tribunal correctionnel de Bordeaux, il pourrait être amené à vouloir prouver que les termes incriminés correspondent à la réalité, option impossible dans le cas de l’injure publique.

Germinal Peiro peut produire des notes jusqu’au 22 mars. Aujourd’hui 19 mars, les plaignants indiquent que leur conseil n’a encore rien reçu.

(*) Mise en délibéré, la décision de la Cour serait rendue le 10 décembre suivant, et elle allait s’avérer déterminante dans l’arrêt définitif du projet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

Départementales 2021 : plainte déposée contre Muriel Gervaux-Boissière, binôme de Adib Benfeddoul soutenu par la majorité présidentielle (canton de Bergerac 1)

Muriel Gervaux-Boissière est le binôme de Adib Benfeddoul sur le canton de Bergerac 1 pour le scrutin des départementales...

The Sunday Times voit dans un projet éolien en Dordogne un symbole du style de gouvernance d’Emmanuel Macron (et en France, c’est campagne électorale)...

À une semaine des scrutins des départementales 2021 et des régionales 2021, The Sunday Times s’est emparé de l’exemple...

Départementales 2021 (Bergerac 1) : Muriel Gervaux-Boissière, « interdite » d’expliquer son métier, va « prévenir » le ministre Éric Dupond-Moretti

Sur le canton de Bergerac 1, Muriel Gervaux-Boissière forme binôme avec Adib Benfeddoul. Le duo se lance dans la...

Départementales 2021 : Philippe Chotard et Muriel Morlion pour « une gestion plus sobre et plus respectueuse de l’argent public »

Sur le canton de Ribérac, le binôme sans étiquette Philippe Chotard et Muriel Morlion part aux départementales 2021 sous la...

Départementales 2021 : pour le binôme Jérémy Pierre-Nadal-Émilie Labrot, « on ne confie pas la santé à une entreprise privée »

Cap sur le canton Isle Manoire, où Jérémy Pierre-Nadal et Émilie Labrot forment le binôme qui porte les couleurs...

Sur le même sujet

Départementales 2021 : le binôme RN Serge Muller-Pascale Léger, « seul à représenter la droite » sur le canton de Saint-Astier

Sur le canton de Saint-Astier, Serge Muller et Pascale Léger forment le binôme du Rassemblement national (RN) en lice...

Départementales 2021 : Philippe Chotard et Muriel Morlion pour « une gestion plus sobre et plus respectueuse de l’argent public »

Sur le canton de Ribérac, le binôme sans étiquette Philippe Chotard et Muriel Morlion part aux départementales 2021 sous la...

Quand, pour avoir le soutien de Jean Lassalle, Germinal Peiro prévoyait la dispense de ses contingences matérielles

Pour avoir le soutien du député de la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle au rassemblement citoyen organisé pour...

Départementales 2021 : Frédéric Gojard (RN), qui « n’y va pas avec le dos de la cuillère » quand il critique, se montre modéré avec...

L’ancien officier de l’armée de l’air Frédéric Gojard part bien aux départementales 2021 en binôme avec Michèle Bouvry sur le...

A la une