Projet éolien à Milhac-de-Nontron : fin de l’enquête publique et un avis défavorable est rendu

-

environnement Projet éolien à Milhac-de-Nontron : fin de l'enquête publique...

éolienne
Dans un communiqué, le collectif Forces Périgord et les autres associations de protection de la nature du Périgord se félicitent de cet avis défavorable au projet éolien du Petit Bos (© blickpixel-Pixabay)

La commission d’enquête qui a conduit l’enquête publique du projet éolien du Petit Bos à Milhac-de-Nontron a rendu son avis, et il est défavorable, indique un communiqué du collectif Forces Périgord*, ce mardi 19 janvier 2021. Sans surprise, avec les autres associations de la nature du Périgord*, le collectif « s’en félicite ». Avant de rappeler qu’en Dordogne, 4 des 5 projets d’implantation de grandes hélices ont essuyé pareil revers, et que le feu vert pour le 5reste soumis à des « réserves » qui, tant qu’elles ne sont pas levées, le rendent de fait à ce stade… rouge, lui aussi. En clair, pour Forces Périgord, les preuves s’accumulent : « l’éolien est inadapté au Périgord ».

« Les enquêtes publiques sur les projets éoliens en Dordogne se suivent et se ressemblent »… en écopant bien, bien souvent d’ « un avis défavorable ». Dans un communiqué diffusé ce mardi 19 janvier 2021, Forces Périgord tient la comptabilité de ces revers -le dernier en date est donc celui projet du Petit Bos à Milhac-de-Nontron. L’ensemble du travail de cette dernière commission d’enquête, daté du 14 janvier 2021, est consultable sur le site de la préfecture de la Dordogne -son rapport, ses conclusions et son avis- ICI.

Un seul scénario pour les enquêtes publiques : entre 94% et 99% d’avis opposés aux projet éoliens

Avec ce nouveau non des commissures enquêteurs, Forces Périgord revient donc sur les scenarii précédents, qui concernaient d’autres projets éoliens pour la Dordogne, en indiquant les communes concernées, l’année de l’enquête publique, le nombre d’observations du public défavorables au projet, et le pourcentage de ces avis défavorables.

La-Rochebeaucourt-et-Argentine et Champagne-et-Fontaine, 2014 ; observations défavorables : 371 donc un pourcentage d’avis défavorables de 95 % ;

Parcoul-Chenaud et Saint-Aulaye-Puymangou, 2016 ; observations défavorables : 1 781, donc un pourcentage d’avis défavorables de 94 % ;

Saint-Saud-Lacoussière et Saint-Jory-de-Chalais, 2019 ; observations défavorables : 1 812, donc un pourcentage d’avis défavorables de 97 % ;

Verteillac-Cherval, 2020 ; observations défavorables : 1 295, donc un pourcentage d’avis défavorables de 94 % ;

Milhac-de-Nontron, 2020 ; observations défavorables : 2 139, donc un pourcentage d’avis défavorables de 99 % ;

« On constate à chaque fois une très forte opposition des élus, des acteurs locaux et de la population ; la très riche biodiversité des emplacements choisis par les développeurs »

Forces Perigord le répète : les habitants de la Dordogne -décideurs ou pas- disent invariablement non aux grandes hélices, et les initiateurs ciblent avec une constance déconcertante des lieux d’implantation où la biodiversité est précieuse.

Alors, certes, dans cette série de projets éoliens à se heurter à un mur d’oppositions, il y a le résultat moins radical de l’enquête publique ciblant les communes de Parcoul-Puymangou.

LIRE AUSSI : Forêt de la Double : vers un nouveau défrichement ? Pour implanter des éoliennes cette fois

L’avis des commissaires enquêteurs a été « favorable sous réserves ». Sauf que, poursuit le collectif Forces Périgord, rien n’est acquis pour le développeur. En effet, les réserves en question sont au nombre de 5, et 7 recommandations ont été émises conjointement. « Tant que les réserves ne sont pas levées, l’avis doit être considéré comme défavorable ». Or, parmi ces conditions suspensives, Forces Périgord met en avant « la surestimation de la production d’électricité ». Le développeur prévoit en effet « un rendement  (facteur de charge) de 33,5% alors que la moyenne sur 5 ans du nord de la Nouvelle-Aquitaine, plus venté, n’est que de 19% ».

(*) Composition du collectif Forces Périgord :  Citoyenneté Environnement Périgord- Verteillac; Défense du val de Dronne et de la Double -Saint- Aulaye-Puymangou; Vents Contraires 24 -Sorges-et-Ligueux-en-Périgord; Vivre Informer Agir en Périgord-Limousin -Saint-Saud-Lacoussière; Haute Vallée de la Nizonne -Beaussac; Protégeons le Haut Périgord Noir -Azerat; Vents Contraires à Saint-Geyrac -Saint-Geyrac; Défense de la Forêt du Landais -Les Lèches; Vent Debout Non aux éoliennes en Périgord Pourpre -Issigeac; Don Quichotte -Mazeyrolles. Autres associations et collectifs du Périgord : Collectif La Queue d’Ane -Saint-Saud-Lacoussière; Collectif Citoyen contre les Éoliennes Industrielles en Pays d’Issigeac -Boisse; Milhac Transition -Milhac-de-Nontron; Le collectif des hébergeurs du parc naturel régional Périgord-Limousin; Agir pour Mazeyrolles -Mazeyrolles; D-Païs 24 -Association de Défense de la Population,  de l’Environnement et des Paysages du Périgord Vert -Saint-Saud-Lacoussière.

1 COMMENTAIRE

  1. Le réveil environnemental est en route. Les commissaires enquêteurs commencent à se rendre compte que les citoyens DOIVENT être entendus et respectés. Des gaspillages financiers auraient été évités et des élus auraient pris conscience de leurs obligations à l’égard de leurs électeurs. Le respect est peut être en train de revenir!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

Éoliennes en forêt de la Double : si le « non » de la population est ultra-majoritaire, le préfet Frédéric Perissat peut-il dire… « oui » ?

Des éoliennes sont-elles sur le point d’être implantées en Dordogne ? Oui, si le préfet Frédéric Perissat donne son feu vert au défrichement de...

Forêt de la Double : vers un nouveau défrichement ? Pour implanter des éoliennes cette fois

Vive émotion dans la forêt de la Double, où l’intérêt économique à faire du bois de chauffage prévaudrait sur...

Cri d’alarme : « En zone Natura 2000 de la forêt de la Double, des arbres coupés… pour faire du bois de chauffage »

En octobre dernier, le Département de la Dordogne a commencé à effectuer un boisement compensateur dans la forêt de...

Première vaccination anti-Covid : la Dordogne va avoir sa « Mauricette » et entend le faire savoir

En Dordogne, le lancement de la campagne de vaccination anti-Covid va faire l’objet, ce jeudi 07 janvier 2020, d’une...

Admettons qu’il faille couper l’année 2020 de la Dordogne en tranches « mémorables »…

L’année 2020 se rapproche de la ligne d’arrivée. Sans surprise, coup d’œil dans le rétroviseur pour rappeler des moments...

Sur le même sujet

Éoliennes en forêt de la Double : si le « non » de la population est ultra-majoritaire, le préfet Frédéric Perissat peut-il dire… « oui » ?

Des éoliennes sont-elles sur le point d’être implantées en Dordogne ? Oui, si le préfet Frédéric Perissat donne son feu vert au défrichement de...

Jean Castex confie la tête d’une mission gouvernementale sur la ruralité à Jean-Pierre Cubertafon

Le Premier ministre Jean Castex confie la tête d'une mission gouvernementale temporaire sur la ruralité au député MoDem de...

Forêt de la Double : vers un nouveau défrichement ? Pour implanter des éoliennes cette fois

Vive émotion dans la forêt de la Double, où l’intérêt économique à faire du bois de chauffage prévaudrait sur...

Première vaccination anti-Covid : la Dordogne va avoir sa « Mauricette » et entend le faire savoir

En Dordogne, le lancement de la campagne de vaccination anti-Covid va faire l’objet, ce jeudi 07 janvier 2020, d’une...

Admettons qu’il faille couper l’année 2020 de la Dordogne en tranches « mémorables »…

L’année 2020 se rapproche de la ligne d’arrivée. Sans surprise, coup d’œil dans le rétroviseur pour rappeler des moments...

A la une