À Saint-Astier, le tract de la liste de Élisabeth Marty a-t-il diffamé Daniel Benoist ? Le tribunal dit non

-

justice À Saint-Astier, le tract de la liste de Élisabeth...

Daniel Benoist et Élisabeth Marty (© Territoire Magazines)

Le tract de la liste Astériennes, Astériens, Vivons notre ville ! du maire sortant Élisabeth Marty, distribué dans les boîtes aux lettres des habitants de Saint-Astiersur le fil de la clôture du 2nd tour des municipales 2020, avait-il diffamé son concurrent socialiste Daniel Benoist, qui conduisait la liste Avec Saint-Astier autrement ? Après s’être penché sur la question dans une audience le 07 décembre dernier, le tribunal correctionnel de Périgueux a rendu sa décision ce lundi 11 janvier 2020 : c’est non.

À Saint-Astier, dans un tract distribué à 3h de la clôture du 2nd tour des municipales 2020, la liste de la candidate Élisabeth Marty dressait un portrait peu amène de son concurrent Daniel Benoist, qui emmenait la liste Avec Saint-Astier autrement. Avec 23 autres personnes, dont la grande majorité étaient ses colistiers, le candidat socialiste avait porté plainte pour diffamation. Les requérants mettaient en cause Élisabeth Marty, redevenue maire de la cité, mais aussi le président de son association de soutien politique l’union démocratique astérienne (UDA) Jean-Bernard Martin et son adjointe à la culture Martine Hivert.

Le tribunal correctionnel de Périgueux a tranché ce lundi 11 janvier 2020 : non, le contenu de ce tract ne mérite pas de sanction pénale.

Réaction sobre du maire Élisabeth Marty, surtout « ravie » pour ses coéquipiers 

« Nous avons gagné ce procès. Je suis ravie, surtout pour mes deux coéquipiers Jean-Bernard Martin et Isabelle Hivert. Nous commençons bien l’année ». Cette décision confirme à ses yeux que l’ « on peut quand même se dire les choses lors d’une campagne électorale ». Le maire de Saint-Astier prendra connaissance des attendus du jugement demain.

Le plus mauvais scénario pour Daniel Benoist

Après que la décision a été rendue, Daniel Benoist était injoignable. Toutefois, il avait évoqué tout dernièrement l’attente du jugement. « À l’audience de décembre, les avocats des deux parties avaient, tour à tour, repris leur mémoire pour plaider, ça s’était arrêté là. Les juges ne leur avaient pas posé de question ». Seul souvenir notable du chef de file de l’opposition : la tentative de l’avocat de la partie adverse Me Romain Darrière de faire valoir « un vice de forme dans la citation », sans succès. L’ancien candidat socialiste aux municipales espérait que la culpabilité de Élisabeth Marty allait être reconnue. Ce serait « légitime », indiquait-il, il y a donc quelques jours. Surtout, « sans espérer une décision qui fasse jurisprudence sur ce type d’affaire, cette condamnation introduirait un peu de moralisation dans la vie publique ». Le jugement rendu aujourd’hui douche cette espérance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

Saint-Astier : le maire Élisabeth Marty « ne cèdera jamais à aucune forme d’intimidation de (ses) adversaires »

Pour le maire de Saint-Astier Élisabeth Marty, en doutant de la neutralité politique d'un récent recrutement de la Ville,...

Saint-Astier : un recrutement à la Ville ravive la tension entre Daniel Benoist et le maire Élisabeth Marty

À Saint-Astier, l’opposition au maire Élisabeth Marty est bigrement remontée. Dans un communiqué, son chef de file Daniel Benoist dénonce...

Vaccination anti-Covid : Jean-Pierre Cubertafon veut impliquer les infirmiers libéraux et les pharmaciens

Dans un communiqué diffusé hier, le député MoDem Jean-Pierre Cubertafon fait savoir qu’il a défendu l’idée d’impliquer les infirmiers...

Le contentieux électoral de Boulazac met le cap sur le Grand Périgueux : Jamel Fallouk demande des « clarifications » à Jacques Auzou (avec copie au préfet...

Via un communiqué diffusé ce vendredi 18 décembre 2020, le chef du groupe d'opposition Vivons Boulazac-Isle-Manoire Jamel Fallouk à...

Déviation de Beynac : le chantier de la démolition au point mort, la justice saisie

Voilà maintenant plus d’un an que la cour administrative de Bordeaux a enjoint le Département de la Dordogne de...

Sur le même sujet

Projet éolien à Milhac-de-Nontron : fin de l’enquête publique et un avis défavorable est rendu

La commission d'enquête qui a conduit l'enquête publique du projet éolien du Petit Bos à Milhac-de-Nontron a rendu son...

Forêt de la Double : vers un nouveau défrichement ? Pour implanter des éoliennes cette fois

Vive émotion dans la forêt de la Double, où l’intérêt économique à faire du bois de chauffage prévaudrait sur...

À Saint-Astier, le tract de la liste de Élisabeth Marty a-t-il diffamé Daniel Benoist ? Le tribunal dit non

Le tract de la liste Astériennes, Astériens, Vivons notre ville ! du maire sortant Élisabeth Marty, distribué dans les boîtes...

Cri d’alarme : « En zone Natura 2000 de la forêt de la Double, des arbres coupés… pour faire du bois de chauffage »

En octobre dernier, le Département de la Dordogne a commencé à effectuer un boisement compensateur dans la forêt de...

Saint-Astier : le maire Élisabeth Marty « ne cèdera jamais à aucune forme d’intimidation de (ses) adversaires »

Pour le maire de Saint-Astier Élisabeth Marty, en doutant de la neutralité politique d'un récent recrutement de la Ville,...

A la une