Déviation de Beynac : Stéphane Bern étrille Germinal Peiro lors de l’émission des Grandes Gueules sur RMC

-

à la une Déviation de Beynac : Stéphane Bern étrille Germinal Peiro lors...

Stéphane Bern
Stéphane Bern (capture d’écran RMC story).

Titre sobre, absence de géolocalisation… l’extrait vidéo de l’intervention de Stéphane Bern mis en ligne par RMC-BFM et RMC story ne laisse pas supposer que le projet de déviation de Beynac va débouler dans l’émission des Grandes Gueules, ce jeudi 10 décembre 2020. Pourtant, pendant une minute, celui à qui Emmanuel Macron a confié, pour la 3e année consécutive, une mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril, parle bien de la Vallée de la Dordogne et de son sempiternel -quoique avorté- projet de contournement… et plus précisément du président du Département Germinal Peiro.

Stéphane Bern : « Je veux sauver ce pays que j’aime, sa beauté, son histoire, et ses traditions », c’est le titre d’un extrait du passage du populaire défenseur du patrimoine français à l’émission de RMC-BFM Les Grandes Gueules, ce jeudi 10 décembre 2020.

LIRE AUSSI : Démolition du chantier de Beynac : bras de fer entre le Département de la Dordogne et les services de l’État ?

Pour l’anniversaire de la décision de la cour administrative d’appel de Bordeaux, qui avait jugé en 2019 que le projet de déviation de Beynac ne présentait pas un intérêt public majeur, Stéphane Bern fustige l’attitude du président du Département Germinal Peiro, et fait état du désarroi de maires périgourdins qui lui auraient confié ne pas avoir d’autre choix que de suivre ses avis, faut de devoir se passer de subventions.

Pour rappel, le Conseil d’État a mis un coup d’arrêt définitif au projet de déviation de Beynac fin juin dernier.

LIRE AUSSI : Bernard Cazeau : le chantier de Beynac n’est pas démonté car « personne ne dit rien, les gens ont peur en Dordogne »

Démolition du chantier de la déviation : un signe de frémissement ?

C’est aussi ce jeudi 10 décembre 2020, un an jour pour jour après la décision de la Cour administrative d’appel de Bordeaux, que la préfecture de la Dordogne publie un arrêté ayant trait au chantier de la démolition de la déviation. Cet arrêté a été signé le 04 décembre.

Il concerne la navigation sur la rivière domaniale Dordogne sur la portion comprise entre la limite du département périgourdin et le Lot et le pont SNCF de la Yerles à Alles-sur-Dordogne. En substance, l’arrêté indique que « seules la direction du patrimoine routier paysager et des mobilités du Département et les entreprises exclusivement mandatées par ses soins sont autorisées à utiliser une embarcation motorisée ou effectuer des plongées subaquatiques dans le cadre des interventions nécessaires situées sur l’emprise du chantier des travaux de démolition de la déviation de Beynac sur les communes de Vézac, Saint-Vincent-de-Cosse et Castelnaud-la-Chapelle« . Puis précise que le pétitionnaire est le seul et plein responsable de ces navigations. Avant de préciser que le permissionnaire devra prévenir (…) à l’avance la DDT et le directeur de EPIDOR de « l’époque à laquelle les travaux seront commencés« 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

Projet éolien à Milhac-de-Nontron : fin de l’enquête publique et un avis défavorable est rendu

La commission d'enquête qui a conduit l'enquête publique du projet éolien du Petit Bos à Milhac-de-Nontron a rendu son...

Forêt de la Double : vers un nouveau défrichement ? Pour implanter des éoliennes cette fois

Vive émotion dans la forêt de la Double, où l’intérêt économique à faire du bois de chauffage prévaudrait sur...

Cri d’alarme : « En zone Natura 2000 de la forêt de la Double, des arbres coupés… pour faire du bois de chauffage »

En octobre dernier, le Département de la Dordogne a commencé à effectuer un boisement compensateur dans la forêt de...

Saint-Astier : le maire Élisabeth Marty « ne cèdera jamais à aucune forme d’intimidation de (ses) adversaires »

Pour le maire de Saint-Astier Élisabeth Marty, en doutant de la neutralité politique d'un récent recrutement de la Ville,...

Saint-Astier : un recrutement à la Ville ravive la tension entre Daniel Benoist et le maire Élisabeth Marty

À Saint-Astier, l’opposition au maire Élisabeth Marty est bigrement remontée. Dans un communiqué, son chef de file Daniel Benoist dénonce...

Sur le même sujet

Projet éolien à Milhac-de-Nontron : fin de l’enquête publique et un avis défavorable est rendu

La commission d'enquête qui a conduit l'enquête publique du projet éolien du Petit Bos à Milhac-de-Nontron a rendu son...

Forêt de la Double : vers un nouveau défrichement ? Pour implanter des éoliennes cette fois

Vive émotion dans la forêt de la Double, où l’intérêt économique à faire du bois de chauffage prévaudrait sur...

Première vaccination anti-Covid : la Dordogne va avoir sa « Mauricette » et entend le faire savoir

En Dordogne, le lancement de la campagne de vaccination anti-Covid va faire l’objet, ce jeudi 07 janvier 2020, d’une...

Admettons qu’il faille couper l’année 2020 de la Dordogne en tranches « mémorables »…

L’année 2020 se rapproche de la ligne d’arrivée. Sans surprise, coup d’œil dans le rétroviseur pour rappeler des moments...

Thierry Bonne : « En Dordogne, les projets éoliens fédèrent contre eux, avec une force rare »

Pour le président de l’association Asso3D* Thierry Bonne, « la Dordogne n’est pas un territoire adapté à l’implantation d’éoliennes », et...

A la une