Commerces de proximité fermés : le maire de Thiviers Isabelle Hyvoz parie sur l’action des parlementaires

-

à la uneCommerces de proximité fermés : le maire de Thiviers Isabelle...

Isabelle Hyvoz
Isabelle Hyvoz acte qu’un courrier demandant au Premier ministre de réviser les conditions d’ouverture des commerces de proximité a déjà été expédié et qu’il a été signé par le député MoDem de sa circonscription Jean-Pierre Cubertafon (© Territoire Magazines)

À Thiviers, le maire Isabelle Hyvoz s’alarme aussi pour les conséquences de la fermeture des commerces de proximité dans le cadre du deuxième confinement, en vigueur depuis vendredi 30 octobre 2020. Dans un post Facebook, elle explique avoir renoncé à prendre d’office un arrêté de réouverture car il sera retoqué. En revanche, « avec de nombreux élus », le premier magistrat a alerté plusieurs parlementaires. L’idée est cette fois que les préfets aient eux-mêmes pouvoir, sous condition de respect des protocoles sanitaires, de rouvrir des commerces locaux. Isabelle Hyvoz fait savoir que le député MoDem de la 3e circonscription Jean-Pierre Cubertafon est un des 80 signataires d’un courrier demandant au Premier ministre jean Castex de revoir les conditions d’ouverture des commerces, dès l’instant qu’au plan sanitaire, les règles sont respectées.

Au nord de la Dordogne aussi, la situation des commerces de proximité alarme grandement. À Thiviers, le maire Isabelle Hyvoz indique dans un post Facebook tenter de trouver une solution. « Avec de nombreux élus », le premier magistrat a opté pour le recours aux parlementaires. C’est qu’une première fermeture au printemps a mis des commerces à genoux : ceux-là n’auront pas les reins pour survivre à une deuxième épreuve, sachant que les stocks ont été faits en prévision de Noël…

LIRE AUSSI : Commerces « non essentiels » : à Bergerac, le maire Jonathan Prioleaud préfère prévenir avant d’agir… pour aboutir

Sans compter non plus qu’à Thiviers comme ailleurs, la mesure de fermeture est vécue comme « une injustice », dès lors que les grandes surfaces restent autorisées à vendre les produits « non essentiels », ceux-là mêmes dont la nature accessoire motive que les commerces de proximité soient fermés.

Jean-Pierre Cubertafon parmi les 80 députés partisans d’un réexamen des conditions d’ouverture des commerces 

« Un arrêté municipal ne peut pas se substituer à un décret ». Le tourment impose d’agir avec une chance réelle de se faire entendre. Aussi, Isabelle Hyvoz n’a pas été des maires qui ont entrepris de prendre un arrêté qui sera à coup sûr annulé. En revanche, avec de nombreux élus, explique-t-elle, elle a toqué à la porte des parlementaires, en leur demandant qu’ils fassent en sorte que les préfets puissent, eux, prendre des arrêtés de réouverture de ces commerces, sous condition de respect des protocoles sanitaires. Le député MoDem de la 3e circonscription Jean-Pierre Cubertafon a entendu la gravité de la situation économique exposée. Il a signé, avec 80 de ses homologues, un courrier qui plaide pour que le Premier ministre Jean Castex « réexamine les conditions d’ouverture ».

LIRE AUSSI : Fermeture des commerces de proximité : « Et si les seules ventes en drive des grandes surfaces avaient été autorisées ? » demande l’élu de Ribérac Philippe Chotard 

Isabelle Hyvoz raccord à 100% avec le Sénat, qui veut que les préfets aient le pouvoir de rouvrir des commerces localement

Le maire de Thiviers signale également que le Sénat a, pour sa part, « voté à l’unanimité un amendement » qui permettrait l’application de la solution pour laquelle, avec de nombreux homologues, Isabelle Hyvoz plaide. Aussi, elle est des premiers magistrats qui comptent sur le soutien de l’Assemblée nationale.

« Je remettrai au préfet de la Dordogne les lettres des commerçants que j’ai reçues »

Demain lundi 02 novembre 2020, le maire de Thiviers remettra au préfet de la Dordogne Frédéric Perissat, attendu sur place, les lettres qu’elle a reçues de la part des commerçants de proximité. Comme une preuve de leur détresse.

En revanche, pas question de fronde contre l’impératif de vigilance dans un contexte aussi complexe que celui que la France traverse, avec la menace terroriste qui s’ajoute à la menace sanitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

En Dordogne, en images, la cité de Lanouaille s’est retrouvée au centre du monde culturel et/ou politique

Direction le nord de la Dordogne, dans le Périgord Vert où, à l’occasion du salon du livre Périgord-Limousin ces vendredi...

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Boulazac Isle Manoire : pourquoi le revers que le Conseil d’État a infligé aux opposants de Jacques Auzou les sonne

Sans que rien de leur teneur ne filtre, les conclusions du rapporteur public avaient douché les requérants -6 élus...

Urgences de Sarlat : plus de 3 000 pétitionnaires en faveur du maintien de leur ouverture en août

À l’adresse de l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, le comité de défense de l’hôpital et de la maternité...

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

Sur le même sujet

En Dordogne, en images, la cité de Lanouaille s’est retrouvée au centre du monde culturel et/ou politique

Direction le nord de la Dordogne, dans le Périgord Vert où, à l’occasion du salon du livre Périgord-Limousin ces vendredi...

Démolition du chantier de Beynac : le bras de fer continue entre le préfet et le Département de la Dordogne… jusqu’à ce que la justice...

La démolition du chantier de feu le projet de la déviation de Beynac et la remise en état du...

Projet éolien dans le parc naturel du Périgord-Limousin : oui ou non ? Le préfet de la Haute-Vienne diffère sa réponse

Le préfet de la Haute-Vienne Seymour Morsy devait, ce 22 juin 2021, rendre son avis sur le projet de...

Départementales 2021 : Christian Gérard-Océane Grenier, 20 ans chacun, défendent le RN sur le canton de Thiviers

  Sur le canton de Thiviers, Christian Gérard et Océane Grenier forment le binôme Rassemblement national (RN) en lice dans...

Départementales 2021 : plainte déposée contre Muriel Gervaux-Boissière, binôme de Adib Benfeddoul soutenu par la majorité présidentielle (canton de Bergerac 1)

Muriel Gervaux-Boissière est le binôme de Adib Benfeddoul sur le canton de Bergerac 1 pour le scrutin des départementales...

A la une