Commerces de proximité fermés : le maire de Thiviers Isabelle Hyvoz parie sur l’action des parlementaires

-

à la une Commerces de proximité fermés : le maire de Thiviers Isabelle...

Isabelle Hyvoz
Isabelle Hyvoz acte qu’un courrier demandant au Premier ministre de réviser les conditions d’ouverture des commerces de proximité a déjà été expédié et qu’il a été signé par le député MoDem de sa circonscription Jean-Pierre Cubertafon (© Territoire Magazines)

À Thiviers, le maire Isabelle Hyvoz s’alarme aussi pour les conséquences de la fermeture des commerces de proximité dans le cadre du deuxième confinement, en vigueur depuis vendredi 30 octobre 2020. Dans un post Facebook, elle explique avoir renoncé à prendre d’office un arrêté de réouverture car il sera retoqué. En revanche, « avec de nombreux élus », le premier magistrat a alerté plusieurs parlementaires. L’idée est cette fois que les préfets aient eux-mêmes pouvoir, sous condition de respect des protocoles sanitaires, de rouvrir des commerces locaux. Isabelle Hyvoz fait savoir que le député MoDem de la 3e circonscription Jean-Pierre Cubertafon est un des 80 signataires d’un courrier demandant au Premier ministre jean Castex de revoir les conditions d’ouverture des commerces, dès l’instant qu’au plan sanitaire, les règles sont respectées.

Au nord de la Dordogne aussi, la situation des commerces de proximité alarme grandement. À Thiviers, le maire Isabelle Hyvoz indique dans un post Facebook tenter de trouver une solution. « Avec de nombreux élus », le premier magistrat a opté pour le recours aux parlementaires. C’est qu’une première fermeture au printemps a mis des commerces à genoux : ceux-là n’auront pas les reins pour survivre à une deuxième épreuve, sachant que les stocks ont été faits en prévision de Noël…

LIRE AUSSI : Commerces « non essentiels » : à Bergerac, le maire Jonathan Prioleaud préfère prévenir avant d’agir… pour aboutir

Sans compter non plus qu’à Thiviers comme ailleurs, la mesure de fermeture est vécue comme « une injustice », dès lors que les grandes surfaces restent autorisées à vendre les produits « non essentiels », ceux-là mêmes dont la nature accessoire motive que les commerces de proximité soient fermés.

Jean-Pierre Cubertafon parmi les 80 députés partisans d’un réexamen des conditions d’ouverture des commerces 

« Un arrêté municipal ne peut pas se substituer à un décret ». Le tourment impose d’agir avec une chance réelle de se faire entendre. Aussi, Isabelle Hyvoz n’a pas été des maires qui ont entrepris de prendre un arrêté qui sera à coup sûr annulé. En revanche, avec de nombreux élus, explique-t-elle, elle a toqué à la porte des parlementaires, en leur demandant qu’ils fassent en sorte que les préfets puissent, eux, prendre des arrêtés de réouverture de ces commerces, sous condition de respect des protocoles sanitaires. Le député MoDem de la 3e circonscription Jean-Pierre Cubertafon a entendu la gravité de la situation économique exposée. Il a signé, avec 80 de ses homologues, un courrier qui plaide pour que le Premier ministre Jean Castex « réexamine les conditions d’ouverture ».

LIRE AUSSI : Fermeture des commerces de proximité : « Et si les seules ventes en drive des grandes surfaces avaient été autorisées ? » demande l’élu de Ribérac Philippe Chotard 

Isabelle Hyvoz raccord à 100% avec le Sénat, qui veut que les préfets aient le pouvoir de rouvrir des commerces localement

Le maire de Thiviers signale également que le Sénat a, pour sa part, « voté à l’unanimité un amendement » qui permettrait l’application de la solution pour laquelle, avec de nombreux homologues, Isabelle Hyvoz plaide. Aussi, elle est des premiers magistrats qui comptent sur le soutien de l’Assemblée nationale.

« Je remettrai au préfet de la Dordogne les lettres des commerçants que j’ai reçues »

Demain lundi 02 novembre 2020, le maire de Thiviers remettra au préfet de la Dordogne Frédéric Perissat, attendu sur place, les lettres qu’elle a reçues de la part des commerçants de proximité. Comme une preuve de leur détresse.

En revanche, pas question de fronde contre l’impératif de vigilance dans un contexte aussi complexe que celui que la France traverse, avec la menace terroriste qui s’ajoute à la menace sanitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

Départementales 2021 : plainte déposée contre Muriel Gervaux-Boissière, binôme de Adib Benfeddoul soutenu par la majorité présidentielle (canton de Bergerac 1)

Muriel Gervaux-Boissière est le binôme de Adib Benfeddoul sur le canton de Bergerac 1 pour le scrutin des départementales...

Départementales 2021 : le binôme RN Serge Muller-Pascale Léger, « seul à représenter la droite » sur le canton de Saint-Astier

Sur le canton de Saint-Astier, Serge Muller et Pascale Léger forment le binôme du Rassemblement national (RN) en lice...

The Sunday Times voit dans un projet éolien en Dordogne un symbole du style de gouvernance d’Emmanuel Macron (et en France, c’est campagne électorale)...

À une semaine des scrutins des départementales 2021 et des régionales 2021, The Sunday Times s’est emparé de l’exemple...

Départementales 2021 (Bergerac 1) : Muriel Gervaux-Boissière, « interdite » d’expliquer son métier, va « prévenir » le ministre Éric Dupond-Moretti

Sur le canton de Bergerac 1, Muriel Gervaux-Boissière forme binôme avec Adib Benfeddoul. Le duo se lance dans la...

Départementales 2021 : Philippe Chotard et Muriel Morlion pour « une gestion plus sobre et plus respectueuse de l’argent public »

Sur le canton de Ribérac, le binôme sans étiquette Philippe Chotard et Muriel Morlion part aux départementales 2021 sous la...

Sur le même sujet

Départementales 2021 : plainte déposée contre Muriel Gervaux-Boissière, binôme de Adib Benfeddoul soutenu par la majorité présidentielle (canton de Bergerac 1)

Muriel Gervaux-Boissière est le binôme de Adib Benfeddoul sur le canton de Bergerac 1 pour le scrutin des départementales...

The Sunday Times voit dans un projet éolien en Dordogne un symbole du style de gouvernance d’Emmanuel Macron (et en France, c’est campagne électorale)...

À une semaine des scrutins des départementales 2021 et des régionales 2021, The Sunday Times s’est emparé de l’exemple...

Ordures ménagères : « écart réglementaire » à la déchèterie de Condat-sur-Vézère, le préfet de la Dordogne rappelle à l’ordre le SIRTOM de Brive

Cette fois, c’est sur le site de la déchèterie de Condat-sur-Vézère qu’un « écart réglementaire » a été constaté, fin mars...

Le député Jean-Pierre Cubertafon obtient que le futur train Lyon-Bordeaux s’arrête à Thiviers

Dans un communiqué diffusé hier mardi 1er juin 2021, le député de la 3e circonscription de la Dordogne Jean-Pierre...

Projet éolien en forêt de la Double : l’exercice de composition du député Jean-Pierre Cubertafon satisfera-t-il les opposants ?

Le député de la 3e circonscription de la Dordogne Jean-Pierre Cubertafon a diffusé, hier mardi 25 mai 2021, un...

A la une