Bernard Mazet : « La filière oie n’ira pas à Nontron, elle restera à Sarlat et le nouvel abattoir va se faire »

-

à la une Bernard Mazet : « La filière oie n’ira pas à...

Bernard Mazet
Bernard Mazet (© Territoire Magazines)

Le président de la société coopérative d’intérêt collectif agricole (SCICA) La Plume du Périgord Noir Bernard Mazet, producteur de canards à Saint-Geniès, assure que le projet de nouvel abattoir de palmipèdes destiné à protéger la filière oie du Sarladais va aboutir, quoique soufflent de vilains « vents de bouches ». Il assurera à la filière gras de rester sur ses terres sarladaises. Malgré  le désengagement de la coopérative agricole de Sarlat, qui était partenaire du projet, malgré une révision à la baisse de sa voilure. Autrement dit, pas question de laisser migrer l’ADN du Périgord Noir vers le Périgord Vert, comme le dirigeant de La Périgourdine, son « grand patron »* en aurait l’intention. Nontron a ses couteaux, insiste Bernard Mazet, Sarlat va, de son côté, conserver sa filière oie. Et, comprend-on, les vaches seront bien gardées.

Ce contenu est réservé aux abonnés de Territoire Magazines

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

À Boulazac Isle Manoire, Pierre Touzot maintient qu’il sèche le conseil municipal « sans être excusé » 

Le conseil municipal de Boulazac-Isle-Manoire compte 35 élus. Pourtant, depuis sa deuxième réunion, le 24 juin, l’un d’eux manque...

Renaud Denoix de Saint Marc : l’article 24 du projet de loi sécurité globale « tanne le cuir » de Gérald Darmanin… qu’aucun pare-feu n’a non plus...

  Parmi ses citoyens, la Dordogne compte Renaud Denoix de Saint Marc, un homme qui n’est pas passé à côté...

Abattoir de Ribérac : le prêt de 250 000 € de la région Nouvelle-Aquitaine est resté… à la région Nouvelle-Aquitaine

Alors qu’on ignore encore si des apporteurs publics prévoient de soutenir un projet d’avenir pour l’abattoir de Ribérac, structure...

Gestion de l’eau potable : le président du SMDE 24 Marc Mattera dénonce la… soif de « pouvoir absolu » du Grand Périgueux (qui verra après l’intérêt...

Aujourd’hui, le syndicat mixte départemental (syndicat des eaux de la Dordogne -SMDE 24) assure, avec le concours des syndicats adhérents,...

Après le gel, voilà le Covid… mais, dans le Périgord Vert, on espère bien que Noël se fêtera autour d’un sapin

ll pousse des sapins en Dordogne. Cap sur le Périgord Vert, où, après que le gel a sévi pendant...

Sur le même sujet

A la une