Régionales : pour Nathalie Fontaliran, « les Périgourdins se préoccupent plus du soutien qu’on peut leur apporter que du nom de la tête de liste »

-

à la une Régionales : pour Nathalie Fontaliran, « les Périgourdins se préoccupent...

Nathalie Fontaliran
Nathalie Fontaliran (© Territoire Magazines)

Le conseiller régional LR Nathalie Fontaliran veut aborder le scrutin des régionales en prenant les choses dans l’ordre et définit les priorités qui méritent à ses yeux d’y entrer. Elle rappelle ainsi de quel mandat on parle, puis précise qu’on ne brigue pas un siège à l’assemblée plénière au seul motif d’être dans la place : sur le territoire, les acteurs économiques sont fondés à attendre un soutien concret, et le leur apporter ne s’improvise pas. Oui, c’est vrai que, parce qu’elle a « fait le job » pendant 5 ans, Nathalie Fontaliran, par ailleurs élue d’opposition à Montignac, aimerait emmener la liste de la droite en Dordogne, mais chaque chose en son temps… sachant qu’en outre, l’heure de l’élection pourrait être retardée.

« Les citoyens veulent des élus qui ont aussi du temps pour le territoire ». Si Nathalie Fontaliran participe assidûment au débat politique à l’assemblée de la Nouvelle-Aquitaine, elle tient à souligner que le mandat de conseiller régional comporte un autre volet : l’action sur le terrain. « « Être à la Région, ce n’est pas une position acquise, c’est une position active ». Si, à l’assemblée plénière, elle défend les positions de sa famille LR, en Dordogne, elle est « le conseiller régional de tout le monde ». En étant « active sur Facebook », elle se rend « très accessible » et les entreprises la contactent aisément. Ainsi, pendant le confinement, sachant que, par-dessus le marché, « les dispositifs régionaux sont incompréhensibles, trop complexes » -un « reproche » qu’elle adresse au président Alain Rousset– Nathalie Fontaliran peut se targuer « d’en avoir sauvé quelques-unes, après avoir monté leurs dossiers ». Ce sont ces résultats concrets en terre périgourdine qui font son mandat, le titre seul n’est rien. « Conseiller régional, ce n’est pas un simple trophée ». Tout dépendrait en réalité des tempéraments… « Il y a les gens qui ont envie de travailler et ceux qui ont juste envie d’être élus. Mais on ne peut plus se permettre de faire de la politique pour placer ses gens ».

Ce contenu est réservé aux abonnés de Territoire Magazines

3 Commentaires

  1. Si un rassemblement est indispensable il est toujours indispensable de mettre les personnes actives et gagnantes en tête. Attention au réplatrage des perdants si bons soient ils. Pour EELV et Beynac. On ne les a pas vu très actifs sauf pour montrer leur écharpe verte en public. L’exemple incroyable de leur intervention dans la coupe rase en forêt de la Double a la Jemaye montre combien l’accrochage au PS est plus important que toutes reste. Bref, ce n’est pas un exemple actif à suivre….

  2. Mme Fontarilan déblatère, il n’y a eu aucune alliance d’EELV avec les « candidats de Germinal Peiro » (rappel le candidat PS élu au 1er tour aux Sénatoriales).
    Quant au commentaire Deaubonne, des citoyens-militants d’EELV étaient là depuis le début (hors et sur ZAC) sans écharpe verte.

  3. Invisible dans les actions juridiques, invisibles dans les rapports à Matignon, invisibles au Conseil d’état ! Et encore invisibles dans la forêt de la Double que le département est en train de massacrer. Il est vrai que le sapin de Bordeaux est plus médiatique…. et moins dangereux ! Quant aux finances n’en parlons pas. Pas un rond dans les actions en justice. La réalité est toujours dure à voir en face.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

Cri d’alarme : « En zone Natura 2000 de la forêt de la Double, des arbres coupés… pour faire du bois de chauffage »

En octobre dernier, le Département de la Dordogne a commencé à effectuer un boisement compensateur dans la forêt de...

Saint-Astier : le maire Élisabeth Marty « ne cèdera jamais à aucune forme d’intimidation de (ses) adversaires »

Pour le maire de Saint-Astier Élisabeth Marty, en doutant de la neutralité politique d'un récent recrutement de la Ville,...

Saint-Astier : un recrutement à la Ville ravive la tension entre Daniel Benoist et le maire Élisabeth Marty

À Saint-Astier, l’opposition au maire Élisabeth Marty est bigrement remontée. Dans un communiqué, son chef de file Daniel Benoist dénonce...

Première vaccination anti-Covid : la Dordogne va avoir sa « Mauricette » et entend le faire savoir

En Dordogne, le lancement de la campagne de vaccination anti-Covid va faire l’objet, ce jeudi 07 janvier 2020, d’une...

Vaccination anti-Covid : Jean-Pierre Cubertafon veut impliquer les infirmiers libéraux et les pharmaciens

Dans un communiqué diffusé hier, le député MoDem Jean-Pierre Cubertafon fait savoir qu’il a défendu l’idée d’impliquer les infirmiers...

Sur le même sujet

Forêt de la Double : vers un nouveau défrichement ? Pour implanter des éoliennes cette fois

Vive émotion dans la forêt de la Double, où l’intérêt économique à faire du bois de chauffage prévaudrait sur...

Première vaccination anti-Covid : la Dordogne va avoir sa « Mauricette » et entend le faire savoir

En Dordogne, le lancement de la campagne de vaccination anti-Covid va faire l’objet, ce jeudi 07 janvier 2020, d’une...

Admettons qu’il faille couper l’année 2020 de la Dordogne en tranches « mémorables »…

L’année 2020 se rapproche de la ligne d’arrivée. Sans surprise, coup d’œil dans le rétroviseur pour rappeler des moments...

Thierry Bonne : « En Dordogne, les projets éoliens fédèrent contre eux, avec une force rare »

Pour le président de l’association Asso3D* Thierry Bonne, « la Dordogne n’est pas un territoire adapté à l’implantation d’éoliennes », et...

« Les Prodiges de la République », c’est parti en Dordogne : avec Marlène Schiappa, la citoyenneté prend du galon  

Un communiqué de la préfecture de la Dordogne diffusé vendredi 18 décembre 2020 indique que le ministre délégué à...

A la une