Sénatoriales : le préfet de la Dordogne donne le mode d’emploi de la journée de dimanche

-

politique Sénatoriales : le préfet de la Dordogne donne le mode...

sénat
Deux nouveaux sénateurs vont siéger au sénat (© Territoire Magazines)

Si le préfet de la Dordogne Frédéric Perissat a transmis aux grands électeurs les modalités pratiques de la journée du scrutin des élections sénatoriales, il leur a surtout rappelé comment voter, en insistant sur les règles du panachage. De quoi éviter que l’expression de leurs choix soit annulée.

Pour venir voter en préfecture dimanche 27 septembre 2020

Pour le premier tour du scrutin, les bureaux de vote seront ouverts de 8h30 à 11h. Au regard du « contexte particulier qui risque de ralentir les opérations de vote », les grands électeurs sont invités à arriver « suffisamment tôt ». Le parking des allées de Tourny leur est réservé.

S’il y a un second tour, les bureaux de vote seront ouverts de 15h30 à 17h30.

Merci aux grands électeurs de ne pas oublier leurs masques : ils sont obligatoires dans l’enceinte de la préfecture ; et merci de ne pas oublier non plus un stylo, noir ou bleu.

« Afin de fluidifier l’accès aux bureaux de vote », il serait utile d’avoir sa convocation et sa pièce d’identité « préparées » -il serait bienvenu de procéder à cette opération avant d’entrer dans la préfecture.

Le préfet de la Dordogne Frédéric Perissat rappelle enfin que « seuls les grands électeurs et les personnes dûment autorisées, seront admis à pénétrer dans les locaux de la préfecture, à l’exception des personnes nécessitant une assistance ».

Trouver son bureau de vote

« Le bureau de vote de la préfecture se décompose en dix sections de vote par ordre alphabétique ». La section dans laquelle le grand électeur vote figure sur sa convocation. Fléchage, personnels de la préfecture : chacun pourra s’orienter.

Comment voter (sans voir son bulletin annulé)

« Le panachage entre candidats figurant sur différents bulletins est autorisé dans la limite des deux sièges à pourvoir.
Certains bulletins mentionnent deux candidats avec leurs deux remplaçants. Si vous panachez votre bulletin, n’oubliez pas d’écrire, après le nom du candidat de votre choix, celui du remplaçant qu’il a désigné, afin que votre vote soit valable. L’adjonction d’un deuxième candidat pourra également s’effectuer au moyen des bulletins imprimés mis à votre disposition.
 

Il ne peut être fait appel à son suppléant, pour les délégués des communes, ou à une procuration, pour les électeurs de droit (députés, sénateurs, conseils départementaux et régionaux), que pour les seuls cas d’empêchements majeurs causés par une obligation professionnelle, un handicap ou une raison de santé, l’assistance portée à une personne malade ou infirme ».

Procurations et empêchements : attention, ça ne se fait pas comme ça

« Les procurations et les empêchements devaient être reçus en préfecture ce vendredi 25 septembre avant 8h30 au plus tard.

En cas d’empêchement avéré au-delà de cette échéance, le suppléant pourra se présenter le jour du scrutin mais devra justifier de sa capacité à prendre part au vote. Il devra ainsi présenter une lettre du délégué empêché indiquant les raisons de son empêchement qu’il aura fait viser par le maire qui attestera le droit du suppléant à remplacer le délégué empêché pour les raisons majeures évoquées précédemment ».

La proclamation des résultats est publique

« Une proclamation publique des résultats aura lieu devant le perron de la préfecture ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

Polices municipales « scannées » par la CRC : Bordeaux et Brive n’ont pas répondu aux magistrats

Dans le cadre de son contrôle des entités et politiques publiques, la Cour des comptes a publié son rapport...

Conflit au Haut-Karabakh : le député MoDem Jean-Pierre Cubertafon met le cap sur l’Arménie

Pour évoquer avec ses hautes autorités la situation au Haut-Karabakh, une délégation de parlementaires français part en Arménie demain...

Abattoir de Ribérac : Jean-Pierre Cubertafon tend la main au maire Nicolas Platon (va-t-il la saisir ?)… et Philippe Chotard exclut l’idée « de ne pas tout...

Le député MoDem de la 3e circonscription de la Dordogne Jean-Pierre Cubertafon a, lundi 12 octobre, plusieurs fois proposé...

Noël Mamère : « Beynac est la métaphore de ce qu’il ne faut surtout plus faire en politique »

  Revenir sur le sujet du projet de déviation de Beynac, comme le président du Département de la Dordogne l'a...

Saint-Astier : le rapporteur public propose au TA de Bordeaux l’annulation de l’élection municipale

Ce mardi 06 octobre 2020, suite au recours du candidat Daniel Benoist, qui avait emmené la liste Avec Saint-Astier...

Sur le même sujet

Jean-Pierre Cubertafon : « Je ne rejoue pas les sénatoriales. Je dis juste qu’en Dordogne, on est presque en Corse »

Aussi difficile soit une défaite sur le fil, le député MoDem Jean-Pierre Cubertafon n’entend pas du tout rejouer le...

Sénatoriales : Serge Mérillou (PS) et Marie-Claude Varaillas (PCF) élus… et l’opposition déterminée à gagner les Départementales

Au terme d’un scrutin à deux tours, ce dimanche 27 septembre 2020, les grands électeurs ont élu -et dès...

Sénatoriales : Joëlle Huth, la candidate de la droite (encartée LR) à la parole libre

La conseillère départementale Joëlle Huth est l’unique candidate DVD aux élections sénatoriales 2020 en Dordogne. Le parti Les Républicains...

À l’approche des sénatoriales, le rapport sur la gestion du SMD3 publié par la chambre régionale des comptes 

La chambre régionale des comptes (CRC) a rendu public son rapport définitif sur la gestion du syndicat mixte départemental pour...

A la une