Ribérac : le recours sur l’éligibilité de Nicolas Platon « écarté »… mais il « a permis d’en apprendre beaucoup »

-

à la une Ribérac : le recours sur l’éligibilité de Nicolas Platon « écarté »… mais...

Nicolas Platon 3
Le maire de Ribérac Nicolas Platon (© Territoire Magazines / archives)

Un post publié hier sur la page Facebook de la liste Agir pour Ribérac qu’a emmenée Philippe Chotard aux municipales 2020 a fait savoir que le tribunal administratif de Bordeaux avait écarté le recours en annulation de l’élection de Nicolas Platon. Les requérants en ont pris acte. Ils ne feront pas appel de cette décision. D’autant qu’ils estiment que la démarche qu’ils avaient engagée a été riche d’enseignements. Le maire de Ribérac Nicolas Platon devra désormais faire avec « une confiance en sa parole affaiblie ».

C’est vers 19h, hier lundi 21 septembre 2020, qu’un post révélant la décision du tribunal administratif de Bordeaux (TA) est apparu, sur la page de la liste Agir pour Ribérac, que Philippe Chotard avait conduite aux municipales 2020 de Ribérac. Un post ciselé, qui acte le rejet du recours en annulation de l’élection du conseiller municipal Nicolas Platon dans le même temps qu’il salue les enseignements que la démarche engagée a permis de tirer. Preuve est faite, dit le post, que, déjà, Nicolas Platon, devenu maire de Ribérac, « a menti ».  Les requérants ne feront pas appel pour avant tout « tourner la page de la campagne ».

LIRE AUSSI : Sans répondre aux incohérences de sa défense, le TA « pour » le rejet du recours en annulation de son élection

« Nicolas Platon a menti »

« Ce recours (…) nous aura permis d’en apprendre beaucoup ». Si le TA a rendu une décision qui est défavorable aux requérants, leur recours a permis d’établir que Nicolas Platon « a menti en indiquant pendant la campagne que son salaire avait baissé du fait d’un changement de fonctions au sein du Département ». De la même manière, il a bien bénéficié d’une voiture de fonction pendant la campagne, quoi qu’il ait déclaré le contraire. La conclusion des requérants est aussi brutale que les faits. « La confiance en sa parole en restera affaiblie ».

16 mails en 1 an pour toute démonstration de l’activité professionnelle de Nicolas Platon

« Nous en savons aussi à présent beaucoup plus sur le travail que le Département lui a confié au cours de l’année écoulée ». Le post rappelle que 16 mails en un an pour toute démonstration de l’activité professionnelle de Nicolas Platon, c’est… peu. Sachant qu’il ne revient pas sur leur contenu. Il se trouve que l’équipe de Agir pour Ribérac continuera de « s’insurger contre une utilisation d’argent public à des fins politiciennes et personnelles ».

LIRE AUSSI : Sénatoriales : Jean-Pierre Cubertafon rappelle que « Germinal Peiro n’est pas le 9candidat »

Pas de surchauffe dans la mobilisation de l’équipe municipale ces 3 derniers mois 

« Nous avons décidé de ne pas faire appel de la décision ». Il s’agit, pour les requérants, de clore la campagne et de lever le climat d’incertitude dans laquelle la Ville baigne. Sans que l’équipe de Agir pour Ribérac relâche sa vigilance pour autant. Sans renoncer non plus à vouloir voir une équipe municipale « pleinement mobilisée pour (les) concitoyens ». Et force est de constater, conclut le post, que cette mobilisation-là fait précisément défaut depuis 3 mois.

À cette heure, ce mardi 22 septembre 2020, l’équipe de Nicolas Platon n’avait pas encore fait état de la décision du TA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

Boulazac-Isle-Manoire : le TA de Bordeaux a fixé la date d’audience de l’examen du recours expurgé de Jérémy Pierre-Nadal

Dans une quinzaine de jours, le rapporteur public donnera son appréciation sur les suites à donner au recours déposé...

Polices municipales « scannées » par la CRC : Bordeaux et Brive n’ont pas répondu aux magistrats

Dans le cadre de son contrôle des entités et politiques publiques, la Cour des comptes a publié son rapport...

Bernard Mazet : « La filière oie n’ira pas à Nontron, elle restera à Sarlat et le nouvel abattoir va se faire »

Le président de la société coopérative d’intérêt collectif agricole (SCICA) La Plume du Périgord Noir Bernard Mazet, producteur de...

Conflit au Haut-Karabakh : le député MoDem Jean-Pierre Cubertafon met le cap sur l’Arménie

Pour évoquer avec ses hautes autorités la situation au Haut-Karabakh, une délégation de parlementaires français part en Arménie demain...

Nouveau BTS à la MFR de Périgueux : le pari que « les jeunes sont des vecteurs de développement du territoire »

La maison familiale rurale de Périgueux a ouvert, en septembre 2020, une nouvelle formation supérieure qui apparaît pile en...

Sur le même sujet

Boulazac-Isle-Manoire : le TA de Bordeaux a fixé la date d’audience de l’examen du recours expurgé de Jérémy Pierre-Nadal

Dans une quinzaine de jours, le rapporteur public donnera son appréciation sur les suites à donner au recours déposé...

Abattoir de Ribérac : Jean-Pierre Cubertafon tend la main au maire Nicolas Platon (va-t-il la saisir ?)… et Philippe Chotard exclut l’idée « de ne pas tout...

Le député MoDem de la 3e circonscription de la Dordogne Jean-Pierre Cubertafon a, lundi 12 octobre, plusieurs fois proposé...

Philippe Chotard : « le maire de Ribérac Nicolas Platon ne veut pas suivre les préconisations de la CRC… C’est gonflé ! »

Le dernier rapport de la chambre régionale des comptes sur la gestion de Ribérac est, aux yeux de l’élu...

À Ribérac, Nicolas Platon dit non à la CRC car « on n’a pas de solution au problème des subventions d’équilibre »  (épisode 2)

L’équipe du maire Nicolas Platon, mise en place le 5 juillet, dans la foulée du scrutin des municipales 2020,...

A la une