SAMU et hélicoptère médical dépêchés à Beynac : que s’est-il passé ce dimanche ?

Beynac panneau

Étrange ballet de véhicules d’urgence à l’entrée de Beynac ce dimanche matin (© Google maps)

La présence prolongée, ce dimanche 16 août 2020, de deux véhicules de médecine d’urgence, sur le nouveau parking situé à l’entrée de Beynac, au bord de la RD 703, reste mystérieuse. Une ambulance du SAMU a stationné une petite heure, avant qu’un hélicoptère se pose et stationne environ 20 minutes. Des témoins ont alerté les services de l’État, qui leur ont déclaré ne pas avoir connaissance du moindre incident.

Le parking que l’équipe municipale fraîchement élue a aménagé, à l’entrée de la cité de Beynac, a accueilli ce dimanche 16 août 2020, peu après 10h15, une ambulance du SAMU. Les urgentistes sont restés environ 1 heure sur le site, dont le sol avait été détrempé par les récents orages. Le 2e adjoint de la commune s’est chargé d’empêcher les automobilistes de s’y garer, et les piétons intrigués d’y pénétrer, sans doute pour sécuriser l’arrivée d’un autre véhicule de secours.

LIRE AUSSI : Déviation de Beynac : Bouygues s’en sort malgré l’annulation du chantier… et les tabliers sont retrouvés ‘épisode 2)

En effet, un hélicoptère de soins d’urgence allait atterrir sur ce nouveau parking, où il est resté posé environ 20 mn. Le lieu d’atterrissage habituel est le stade de football de Vézac, mais une brocante s’y tenait ce dimanche.

Des habitants de Beynac ont fait signaler l’étrange ballet auxquels ils avaient assisté aux services de la préfecture de la Dordogne, auxquels aucun incident n’avait été signalé.

En moins d’une semaine, c’est la 2e fois qu’un incident et/ou accident dans le secteur proche de Beynac passe sous les radars des services de l’État.

accident La Treille

Résultat d’une sortie de route dans le virage de la nouvelle voie réalisée à La Treille, dans le cadre du projet de déviation de Beynac (DR).

En effet, mercredi 12 août, une voiture s’est retrouvée sur le toit au fond du bassin de rétention, en contrebas de la nouvelle voie de circulation réalisée dans le cadre du chantier de la déviation de Beynac, à La Treille. Cette portion de bitume fait l’objet d’une discussion vive entre le Département de la Dordogne et les opposants au contournement, qui dénoncent son coût exorbitant et son caractère accidentogène.



Categories: justice & faits-divers

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.