Sénatoriales en Dordogne : Jean-Pierre Cubertafon (MoDem) est candidat -« en principe » pour la forme

Jean-Pierre Cubertafon

Le député Jean-Pierre Cubertafon voudrait entrer au Sénat, plus collectivités territoriales (DR)

Au jeu de qui-sera-candidat aux élections sénatoriales en Dordogne, le nom du député MoDem de la 3e circonscription Jean-Pierre Cubertafon s’est soudain mis à circuler. Celui-ci a d’abord confirmé sa volonté d’y aller… avant d’indiquer que sa candidature serait bientôt actée. Bref, oui, il était possible de l’annoncer dès ce mardi 14 juillet 2020.

« En principe, c’est ok ». Non seulement le député de la Dordogne MoDem Jean-Pierre Cubertafon a confirmé qu’il avait la volonté de se présenter aux élections sénatoriales, qui se tiendront le 27 septembre 2020 *, mais il a confirmé aussi qu’il était sur le point d’avoir le feu vert de son parti. C’est jeudi 16 juillet que celui-ci devrait « acter » sa candidature.  Il y a de si « grandes chances » que ce scénario se déplie que le député du Nontronnais a dit que sa candidature pouvait être annoncée.

Objectif le Sénat, qui est plus concentré sur les collectivités territoriales

« Je ne regrette rien ». Non pas que Jean-Pierre Cubertafon se déplaise dans son mandat de député actuel, non pas. Cette « bonne expérience de l’Assemblée nationale » devrait même peser en sa faveur pour intégrer le Sénat, dont la vocation conviendrait toutefois mieux à son projet de servir le territoire. En effet, les collectivités territoriales y sont un sujet central. Cette heure où l’« on voit bien qu’il y a un décalage entre le pouvoir central et le territoire » lui apparaît donc logiquement… la sienne parce qu’il veut participer à recoller l’un et l’autre, sachant qu’il peut aussi faire valoir qu’il a été maire 22 ans -de Lanouaille.

« Avant tout mutualiste », Claudine Faure sera sa suppléante

Le maire de Lacropte Claudine Faure a attendu lundi 10 août 2020 pour officialiser sa candidature aux sénatoriales comme suppléante du député MoDem de la 3e circonscription. Jean-Pierre Cubertafon a su trouver les mots pour la convaincre, quand d’ « autres » avaient immanquablement échoué. En lui rappelant que le scrutin se jouait en ralliant les maires. Réalisant qu’elle « en connaissait beaucoup », l’ancienne présidente de la Mutualité sociale agricole (MSA) a décidé d’ « aider » celui qui faisait valoir son potentiel. C’est que Claudine Faure voit le monde en « mutualiste avant tout ». Autrement dit, merci d’avoir bien en tête qu’elle est « sans étiquette ». Ceux qui avaient voulu, avant le député Cubertafon, former un ticket avec elle, étaient d’ailleurs « très disparates » dans le paysage politique. Logique au demeurant aux yeux de l’élue qui, sur ce plan, « tient à son indépendance ».

* assemblée renouvelée par moitié tous les 3 ans; toutefois, en raison de la crise sanitaire, les mandats de 6 des 12 sénateurs représentant les Français établis hors de France ne seront renouvelés que dans un an, en septembre 2021.



Categories: politique, senatoriales2020

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.