Embouteillages à Beynac : « bonjour, oui ! tu peux te permettre de bloquer et justement de créer un évènement ! »

-

environnementEmbouteillages à Beynac : « bonjour, oui ! tu peux te permettre...

embouteillages zoom mini JPG
Échanges de partisans de la déviation de Beynac (capture d’écran)

Les opposants au projet de déviation de Beynac l’ont répété à l’envi : des embouteillages ont été formés à dessein dans son centre-bourg par ses partisans. Un échange sur la page Facebook d’un de ceux-ci a en tout cas de quoi interroger. Lundi 15 juin, après avoir encouragé à signer un nouvelle pétition lancée par le Département de la Dordogne qui porte le projet, cet internaute répond à un commentateur, qui semble proposer de créer un embouteillage… en lui disant « oui ! tu peux te permettre de bloquer et justement de créer un évènement ! ».

Un échange entre partisans du projet de contournement de Beynac sur une des pages Facebook très actives de l’un d’eux paraît accréditer la thèse défendue par les opposants, qui vise à dénoncer des embouteillages créés de toutes pièces dans le centre-bourg par les partisans du projet de déviation.

Après avoir encouragé à signer la pétition Non au gaspillage d’argent public, oui à la déviation de Beynac initiée par un internaute se réclamant de la page Facabook J’aime Beynac et sa vallée, un autre répond à un commentaire dans lequel on découvre ce qui ressemble à une proposition d’initiative (les commentaires sont reproduits tels qu’ils ont été écrits) : « J’attends d’y repasser quand la citerne livre… ça n’a pas fini de gueler par se que là j’essaie même pas de passer, je bloque tout… », suivie de 4 émojis qui disent à quel point leur auteur se réjouit. Toutefois, c’est la réponse (du titulaire de la page Facebook) qui est donnée à ce commentaire qui confirme que l’interprétation ne souffre pas d’ambiguïté : « bonjour, oui ! tu peux te permettre de bloquer et justement de créer un évènement ! », avant quelques mots chaleureux. Puis un autre internaute répond à son tour à l’auteur du message initial. « et j’espère que ce jour là ceux qui sont contre le projet seront dans le bouchon… surtout prenez votre temps.. » avant un émoji qui signifie qu’il est très content.

Ce matin, le dernier commentaire de cet échange entre les partisans du projet de contournement était : « On y croit, on va gagner.. La raison des moins cons est toujours la meilleur » (sic).

Cet échange entre partisans du projet de déviation vient commenter le partage d’un article de France Bleu intitulé Déviation de Beynac en Dordogne : c’est le 29 juin que le Conseil d’État rendra sa décision. Il est (chronologiquement) suivi d’un post qui renvoie au site du Département de la Dordogne annonçant que le territoire sera « tout l’été à l’honneur sur TF1, dans l’émission Petits Plats en Équilibre, présentée par Laurent Mariotte », dans un communiqué illustré par une photo sur laquelle le président du Département Germinal Peiro figure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

En Dordogne, en images, la cité de Lanouaille s’est retrouvée au centre du monde culturel et/ou politique

Direction le nord de la Dordogne, dans le Périgord Vert où, à l’occasion du salon du livre Périgord-Limousin ces vendredi...

Manif anti passe sanitaire à Sarlat : préférence pour « l’intelligence », recommandation de lecture, et… fleurs

Pour le cinquième week-end consécutif, les opposants au passe sanitaire et à la vaccination obligatoire des soignants battent le...

Manif anti-passe sanitaire à Bordeaux : « Nuremberg », « crime », « honte d’être Français »… l’inflation du vocabulaire continue   

Pour la 4e fois, les opposants au passe sanitaire et à l’obligation vaccinale des soignants sont descendus dans la...

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Urgences de Sarlat : plus de 3 000 pétitionnaires en faveur du maintien de leur ouverture en août

À l’adresse de l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, le comité de défense de l’hôpital et de la maternité...

Sur le même sujet

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Jean-Claude Nouard : « en Dordogne, la forêt est exposée au risque incendie à peu près comme en Corse, et en priorisant les essences rentables, la...

Avec sa surface de 418 000 hectares de forêt, la Dordogne se hisse au 3e rang des départements les...

-TRIBUNE- Impôts sur les espaces naturels sensibles : l’écologue Bernard Bousquet demande au président du Département de la Dordogne quel usage en est fait

Ingénieur des eaux et forêts, docteur en écologie, Bernard Bousquet a adressé une lettre au président du Département de...

Démolition du chantier de Beynac : le bras de fer continue entre le préfet et le Département de la Dordogne… jusqu’à ce que la justice...

La démolition du chantier de feu le projet de la déviation de Beynac et la remise en état du...

En 2015, le candidat Pierre Fabre « n’a nullement appelé à voter pour Germinal Peiro » (contrairement à ce que l’intéressé avait déclaré)

Occupé à appeler un chat un chat et donc la Dordogne, un « fleuve » au lieu d’une « rivière », Pierre Fabre...

A la une