Covid-19 : vous pouvez de nouveau adopter un animal à la SPA de Bergerac à partir de jeudi 16 avril

-

politique Covid-19 : vous pouvez de nouveau adopter un animal à...

SPA Bergerac Nicole Sainjon
À la SPA de Bergerac, présidée par Nicole Sainjon, l’adoption rouvre jeudi 16 avril sous conditions strictes (DR)

La nouvelle est tombée samedi 11 avril : la population peut de nouveau adopter un animal abrité dans les refuges pour animaux. Ceux-ci avaient été fermés au public dès le 15 mars, pour cause de pandémie de Covid-19. En Dordogne, à partir de demain jeudi 16 avril, la SPA de Bergerac rouvre donc son service adoption. Attention toutefois, prévient sa présidente Nicole Sainjon : les adoptants doivent respecter des mesures strictes.

« À partir de jeudi 16 avril, les gens peuvent choisir un ou deux animaux sur notre site web, chien(s) ou chat(s) ». La présidente de la SPA de Bergerac Nicole Sainjon rappelle que la procédure est « strictement encadrée ». Un rendez-vous est fixé avec l’adoptant, à qui la SPA transmet une attestation. Attention, de son côté, l’adoptant doit toujours avoir avec lui l’attestation de déplacement dérogatoire, sur laquelle il coche la case « motif familial impérieux ». S’il est autorisé de se déplacer à plusieurs en voiture dès lors que chaque occupant a son attestation avec lui, le gouvernement invite à faire preuve de discernement. De son côté, Nicole Sainjon recommande que l’adoptant se rende seul à la SPA « ou dans une de ses familles d’accueil ». La présidente a en effet depuis longtemps fait le choix de privilégier ce mode de garde. Car, face à un adoptant, « ce sont ces familles qui sont le mieux à même de parler de l’animal ».

LIRE AUSSI : Covid-19 : le témoignage sans fard de Stéphanie, infirmière libérale en Dordogne

« La SPA de Bergerac continue d’assurer la mission fourrière pour plus de 200 communes »

« Tous nos animaux sont vaccinés, stérilisés, vermifugés et ils ont bénéficié d’un traitement contre les puces ; et tous nos chats en plus d’un test SIDA et d’un test leucose ». Pendant le confinement, la SPA de Bergerac continue de « rentrer des animaux en fourrière ».

Ce contenu est réservé aux abonnés de Territoire Magazines

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

À Saint-Astier, le tract de la liste de Élisabeth Marty a-t-il diffamé Daniel Benoist ? Le tribunal dit non

Le tract de la liste Astériennes, Astériens, Vivons notre ville ! du maire sortant Élisabeth Marty, distribué dans les boîtes...

Vaccination anti-Covid : Jean-Pierre Cubertafon veut impliquer les infirmiers libéraux et les pharmaciens

Dans un communiqué diffusé hier, le député MoDem Jean-Pierre Cubertafon fait savoir qu’il a défendu l’idée d’impliquer les infirmiers...

Transparence de la vie publique : en Dordogne, des élus pas toujours très « fans » des obligations

En Dordogne, les élus, désignés « responsables publics », soumis à une obligation de déclaration d’intérêts auprès de la haute autorité...

Grand Périgueux : Jérémy Pierre-Nadal s’insurge après les propos tenus par le président Jacques Auzou à son encontre

L’élu PS Jérémy Pierre-Nadal a diffusé un communiqué dans lequel il dénonce les propos tenus à son encontre par...

Sur le même sujet

Périgueux : la cérémonie « épurée » du 11 novembre 2020 tient le symbole de la reconnaissance à bout de bras

Confinement et cérémonie ne vont pas bien ensemble. Si le gouvernement a jugé impératif de sauver les commémorations de...

Bergerac : la Ville met en ligne une carte interactive pour savoir où et comment faire vos achats pendant le confinement

Le deuxième confinement impose aux commerces des règles de fermeture mais certains, ainsi que des artisans, peuvent maintenir leur activité. Ensuite,...

Commerces « non essentiels » : le TA de Bordeaux suspend l’arrêté du maire de Ribérac Nicolas Platon autorisant le maintien de leur ouverture

Dans un communiqué de ce jeudi 5 novembre 2020, la préfecture de la Dordogne annonce que le tribunal administratif...

Covid-19 à Ribérac : « Le cinéma n’a jamais été fermé aussi longtemps depuis plus de 30 ans »

À Ribérac aussi, le cinéma Max Linder est frappé d’obligation de fermeture pour cause de covid-19. La mesure s’est...

Covid-19  : Floran Vadillo : « Dans la sortie de crise, le gouvernement a déjà perdu sa crédibilité »

Floran Vadillo, bien connu en Dordogne où il occupe la fonction de directeur de campagne de la candidate PS...

A la une