Grand Périgueux : pour la présidente du club d’entreprises Péri Ouest Cécile Blay, l’énergie sera une variable-clé en post-crise     

Cécile Blay

Cécile Blay préside la club d’entreprises du parc Péri Ouest (DR)

Au sein du parc Péri Ouest, territoire d’acteurs économiques qui s’étend depuis la zone du Privilège à Périgueux jusqu’à Marsac-sur-l’Isle, en passant par Chancelade, on traverse la crise sanitaire Covid-19 en « gens responsables ». Non, les adhérents ne téléphonent pas à la présidente du club d’entreprises Péri Ouest Cécile Blay pour se plaindre. « La situation s’est imposée si brutalement qu’elles se sont occupées de mettre en place des solutions ». Quels impacts aura cette période ? Cécile Blay identifie une variable-clé qu’il serait opportun de surveiller. Et elle voit, par endroits, poindre de la lumière.

« Ce sont les petites et moyennes entreprises pour lesquelles j’ai des craintes ». Si celles-ci portent bien sûr sur leur capacité à passer la crise économique qui accompagne la crise sanitaire, la présidente du club d’entreprises du parc Péri Ouest Cécile Blay identifie une variable qui pourrait peser dans l’avenir. « Est-ce que les chefs d’entreprise auront encore l’énergie de se développer ? ». C’est qu’à ce jour, ceux-ci sont partis pour garder longtemps en mémoire deux mois de chiffre d’affaires tombés à la trappe, sans prévenir. Cécile Blay, qui est négociatrice dans l’immobilier d’entreprise, est bien placée pour appréhender la violence du choc. « Cette année, j’étais sur un cru excellent… »… eh bien, envolée, la performance. Les pouvoirs publics, les responsables politiques seraient, de son point de vue, bien inspirés de « donner l’exemple » et elle les y invite. « En faisant repartir les commandes publiques dans le secteur du bâtiment », pour illustration concrète. « La qualité de l’accompagnement des partenaires -comme les experts-comptables- sera aussi déterminante ». Mais on ne refera pas non plus la présidente Blay, qui est mue par un tempérament « très positif ». Dans cette période catastrophique pour l’économie, elle voit de la lumière poindre. « On courait, on courait… Peut-être que cet épisode va permettre aux chefs d’entreprise de se poser ». Et puis il y a ce constat qu’il est utile d’avoir en tête pour décrire plus complètement le paysage des affaires : les réseaux de producteurs ont déjà fortement émergé et comment ne pas s’en satisfaire.

LIRE AUSSI : Covid-19 : les laboratoires départementaux et vétérinaires ont le feu fert pour pratiquer des dépistages

« Le club d’entreprises Péri Ouest tourne. Pourtant la communication manque – faute, déjà, que les communes s’en occupent »

« Notre club Péri Ouest compte 82 adhérents de nature différente, mais qui ont en commun de tous jouer un rôle économique ». Entreprises, associations, comité local, lycée Léonard de Vinci… si l’ensemble est « hétéroclite », il est bien soudé par la nature de son action. Il a aussi en commun un territoire d’implantation, qui s’étend de la zone commerciale du Privilège de Périgueux jusqu’à Marsac-sur-l’Isle, en passant par Chancelade. « Nos adhésions servent surtout à payer les rondes de nuit pour assurer la sécurité, avec l’appui des communes situées au sein de ce territoire et avec celui du Grand Périgueux ». Les entreprises entrent dans le club Péri-Ouest « pour la sécurité ou pour faire du réseau ou pour se faire connaître ou bien encore pour se sentir appartenir à un paysage économique ». Le club propose de réunir ses adhérents une fois par trimestre autour d’un thème. « Pour intéresser, donner des idées, informer ». À chaque rendez-vous, qui se déroule très généralement et à dessein dans une entreprise, Cécile Bay compte 30 à 35 adhérents participants. « Et ce ne sont pas toujours les mêmes ». Péri Ouest a également noué des partenariats -avec la Maison de l’emploi, par exemple. Le moteur du club Péri Ouest tourne. Toutefois, Cécile Blay estime que celui-ci ne communique pas assez. Déjà, « les communes ne s’en occupent pas ». Dommage, car le club d’entreprises Péri Ouest tente également de mettre sur pied des actions par corps d’activité… bref, contribue à faire vivre le territoire.

Contact club d’entreprises parc Péri Ouest : Cécile Blay c.blay@elite-immobilier.com ou 06 26 98 28 53.



Categories: politique

Tags: , , , ,

Vous souhaitez laisser déposer un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :