Covid-19 : un « marathon solidaire » pour améliorer le confinement des résidents à l’EHPAD de Salignac-Eyvigues

-

politique Covid-19 : un « marathon solidaire » pour améliorer le confinement des...

Christophe Lamaud
Christophe Lamaud va courir un « marathon solidaire » à l’EHPAD de Salignac (DR)

À l’EHPAD Marcel Cantelaube de Salignac-Eyvigues, près de Sarlat, le soutien de la population aux soignants réconforte et c’est tant mieux. Mais pour le salarié Christophe Lamaud, il faut penser aux résidents, pour qui le confinement est douloureux. Aussi, en accord avec sa direction, il va entreprendre un « marathon solidaire » pour à la fois créer une animation au sein de l’EHPAD Cantelaube et récolter des fonds destinés à améliorer le quotidien des résidents pendant le confinement.

« On applaudit les soignants, on leur apporte des fraises, comme l’a fait le club de rugby RRCS… bien sûr que ça donne du baume au cœur… mais moi, je veux agir pour les résidents ». Christophe Lamaud travaille à l’EHPAD Marcel Cantelaube de Salignac-Eyvigues, où il est agent de maintenance. Voilà 23 ans qu’il connaît ce type d’établissements, où les résidents sont notablement fragiles. Le confinement pour cause de pandémie de Covid-19 les confronte à des difficultés aiguës -l’isolement, en particulier, est douloureux. Cet amateur de trail… voire d’ultra trail -il a fait la Diagonale des fous en octobre dernier- a cherché comment il pouvait améliorer le quotidien des résidents. « Et il m’est venu l’idée de courir un marathon dans l’enceinte du parc de l’établissement ». Au total, Christophe va donc effectuer 128 tours du bâtiment– « un tour, c’est 330 m ». Le rendez-vous est calé : ce sera vendredi 24 avril.

LIRE AUSSI : Confinement en EHPAD : grandes inquiétudes du comité consultatif national d’éthique

« Nos résidents ont des entretiens Skype avec leurs proches. Si l’on pouvait surmonter les difficultés Internet, par exemple… »

« Les résidents vont pouvoir me suivre depuis leurs fenêtres : ce marathon va constituer une animation ». Adoucir le quotidien des résidents, surtout en cette période difficile, c’est un premier objectif pour Christophe Lamaud, qui a aussi été longtemps sapeur-pompier volontaire à Sarlat. Le sens du secours, il ne le découvre pas. Son « marathon solidaire » a un second objectif : récolter des fonds, via une cagnotte solidaire en ligne (ICI ou bien sur la page Facebook de l’EHPAD ) pour améliorer les conditions de vie des résidents pendant cette période de confinement. « Dans l’établissement, des entretiens avec leurs proches sont organisés, via Skype. Mais, les résidents doivent se rendre dans une salle dédiée car avoir Internet présente, ailleurs dans le bâtiment, des difficultés. Alors si, par exemple, on avait le moyen de surmonter celles-ci… ».

Hep, hep, un clic ICI ou  alors ?

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

Projet éolien à Milhac-de-Nontron : fin de l’enquête publique et un avis défavorable est rendu

La commission d'enquête qui a conduit l'enquête publique du projet éolien du Petit Bos à Milhac-de-Nontron a rendu son...

Forêt de la Double : vers un nouveau défrichement ? Pour implanter des éoliennes cette fois

Vive émotion dans la forêt de la Double, où l’intérêt économique à faire du bois de chauffage prévaudrait sur...

À Saint-Astier, le tract de la liste de Élisabeth Marty a-t-il diffamé Daniel Benoist ? Le tribunal dit non

Le tract de la liste Astériennes, Astériens, Vivons notre ville ! du maire sortant Élisabeth Marty, distribué dans les boîtes...

Première vaccination anti-Covid : la Dordogne va avoir sa « Mauricette » et entend le faire savoir

En Dordogne, le lancement de la campagne de vaccination anti-Covid va faire l’objet, ce jeudi 07 janvier 2020, d’une...

Vaccination anti-Covid : Jean-Pierre Cubertafon veut impliquer les infirmiers libéraux et les pharmaciens

Dans un communiqué diffusé hier, le député MoDem Jean-Pierre Cubertafon fait savoir qu’il a défendu l’idée d’impliquer les infirmiers...

Sur le même sujet

Périgueux : la cérémonie « épurée » du 11 novembre 2020 tient le symbole de la reconnaissance à bout de bras

Confinement et cérémonie ne vont pas bien ensemble. Si le gouvernement a jugé impératif de sauver les commémorations de...

Bergerac : la Ville met en ligne une carte interactive pour savoir où et comment faire vos achats pendant le confinement

Le deuxième confinement impose aux commerces des règles de fermeture mais certains, ainsi que des artisans, peuvent maintenir leur activité. Ensuite,...

Commerces « non essentiels » : le TA de Bordeaux suspend l’arrêté du maire de Ribérac Nicolas Platon autorisant le maintien de leur ouverture

Dans un communiqué de ce jeudi 5 novembre 2020, la préfecture de la Dordogne annonce que le tribunal administratif...

Covid-19 à Ribérac : « Le cinéma n’a jamais été fermé aussi longtemps depuis plus de 30 ans »

À Ribérac aussi, le cinéma Max Linder est frappé d’obligation de fermeture pour cause de covid-19. La mesure s’est...

Covid-19  : Floran Vadillo : « Dans la sortie de crise, le gouvernement a déjà perdu sa crédibilité »

Floran Vadillo, bien connu en Dordogne où il occupe la fonction de directeur de campagne de la candidate PS...

A la une