Abattoir de Ribérac : le maire Patrice Favard rappelle que « Arcadie s’était engagé à retarder son départ devant le Préfet de la Dordogne »

-

politique Abattoir de Ribérac : le maire Patrice Favard rappelle que « Arcadie...

Patrice Favard
Le maire de Ribérac Patrice Favard (© territoire-magazines.com)

Le départ immédiat de l’actionnaire Arcadie de l’abattoir de Ribérac est une mauvaise nouvelle. Sur le fond, sur la forme… et à plusieurs titres. Réaction du maire Patrice Favard, qui précise qu’il n’a en outre « pas été informé par la direction d’Arcadie elle-même ».

Trouver une « solution » au retournement surprise de l’actionnaire Arcadie, bien sûr que le maire de Ribérac Patrice Favard « y travaille » déjà. Dès que « l’AVLP (l)’a prévenu » –AVLP pour l’entreprise Aquitaine Viande Limousin Périgord– lui confirmant hier lundi 6 avril une rumeur qui courait.

Sur le fond, l’annonce de ce retrait –« ça y est, le déplacement est en cours »- intervient en pleine crise sanitaire de Covid-19, « un contexte qui n’est pas le plus favorable » pour imaginer, concrétiser des solutions.

LIRE AUSSI : Municipales à Ribérac : Patrice Favard fustige la mégalomanie : « un maire n’est pas là pour se faire plaisir »

« Arcadie s’était engagé oralement »

Sur la forme, le retrait d’Arcadie restait certes programmé, mais le premier magistrat Favard rappelle que l’entreprise ruthénoise « avait pris des engagements devant le préfet de la Dordogne ». En clair, Arcadie avait promis de différer son départ soudain (l’annonce remonte à fin février) de l’abattoir, qui « devait donc finalement intervenir le 30 juin ».  Une promesse énoncée en préfecture par conséquent, lors d’une réunion à laquelle « une trentaine de personnes » participaient. Un engagement… « oral », précise Patrice Favard.

« Personne ne connaît les motivations d’Arcadie »

« Il semble que notre interlocuteur ait récemment changé… ». Selon les informations qui parviennent au maire de Ribérac, « le directeur général Michel Pélissier aurait été remplacé ». Patrice Favard croit savoir que c’est désormais un « Monsieur Bernard » qui est aux commandes. Et le respect de la parole donnée ? « Sans doute ne s’est-il pas senti lié par des engagements pris par Michel Pélissier… ». Peut-on, au vu du contexte de la crise sanitaire, voir dans ce retournement… un brin d’opportunisme, sachant que Arcadie a sans doute vu aussi ses difficultés récemment accrues ? Patrice Favard ne le dit pas. Libre à chacun de lire ce qu’il veut sous ses termes policés. « Personne ne connaît les motivations de Arcadie ».

Pour l’heure, le maire « a informé » le député Jean-Pierre Cubertafon, qu’il doit rencontrer, et le secrétaire général de la préfecture Martin Lesage, avec lequel il reste en contact.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

À Saint-Astier, le tract de la liste de Élisabeth Marty a-t-il diffamé Daniel Benoist ? Le tribunal dit non

Le tract de la liste Astériennes, Astériens, Vivons notre ville ! du maire sortant Élisabeth Marty, distribué dans les boîtes...

Saint-Astier : le maire Élisabeth Marty « ne cèdera jamais à aucune forme d’intimidation de (ses) adversaires »

Pour le maire de Saint-Astier Élisabeth Marty, en doutant de la neutralité politique d'un récent recrutement de la Ville,...

Saint-Astier : un recrutement à la Ville ravive la tension entre Daniel Benoist et le maire Élisabeth Marty

À Saint-Astier, l’opposition au maire Élisabeth Marty est bigrement remontée. Dans un communiqué, son chef de file Daniel Benoist dénonce...

Vaccination anti-Covid : Jean-Pierre Cubertafon veut impliquer les infirmiers libéraux et les pharmaciens

Dans un communiqué diffusé hier, le député MoDem Jean-Pierre Cubertafon fait savoir qu’il a défendu l’idée d’impliquer les infirmiers...

Le contentieux électoral de Boulazac met le cap sur le Grand Périgueux : Jamel Fallouk demande des « clarifications » à Jacques Auzou (avec copie au préfet...

Via un communiqué diffusé ce vendredi 18 décembre 2020, le chef du groupe d'opposition Vivons Boulazac-Isle-Manoire Jamel Fallouk à...

Sur le même sujet

Admettons qu’il faille couper l’année 2020 de la Dordogne en tranches « mémorables »…

L’année 2020 se rapproche de la ligne d’arrivée. Sans surprise, coup d’œil dans le rétroviseur pour rappeler des moments...

Après le gel, voilà le Covid… mais, dans le Périgord Vert, on espère bien que Noël se fêtera autour d’un sapin

ll pousse des sapins en Dordogne. Cap sur le Périgord Vert, où, après que le gel a sévi pendant...

Abattoir de Ribérac : pour Jean-Pierre Cubertafon, le maire Nicolas Platon a « une approche sectariste » et c’est « au détriment des Périgourdins »

  Dans un communiqué diffusé ce vendredi 20 novembre 2020, le député ModeM de la 3e circonscription de la Dordogne...

L’abattoir de Ribérac devrait être mis en redressement judiciaire… et après ?

La situation de l’abattoir de Ribérac, qui tourne au ralenti plus que jamais, est bigrement préoccupante, et tous les élus...

A la une