Covid-19 : la préfecture de Dordogne rappelle l’existence du site « mobilisation citoyenne »

-

politiqueCovid-19 : la préfecture de Dordogne rappelle l’existence du site...

préfecture Dordogne
Préfecture de la Dordogne (© Google maps)

La préfecture de la Dordogne relaie, ce lundi 23 mars 2020, un communiqué destiné à rappeler que l’État a mis en place une plate-forme web en faveur d’une « mobilisation citoyenne Covid-19 ». En substance, ce communiqué pointe que « les solidarités et l’activité des associations » sont à la peine, en cette période de confinement. En effet, ceux qui les font tourner bénévolement en temps ordinaire sont des personnes âgées. Total : les citoyens majeurs âgés de moins de 70 ans sont appelés à prendre le relais, dans l’intérêt de la Nation.

Si le confinement est appliqué pour faire barrage à l’épidémie de Covid-19, cette mesure « fait peser un risque sur les personnes âgées et handicapées », détaille le communiqué de la préfecture de la Dordogne. Or, si la question sanitaire mobilise « les forces de la Nation », pas question de « reléguer la réponse sociale ». Voilà pourquoi  cette plate-forme web « de mobilisation citoyenne » a été créée.

De la sorte, les structures du type CCAS, MDPH, collectivités… peuvent « faire état de leurs besoins de renforts ». Des « renforts » qui entrent dans 4 catégories de missions, « prioritaires » : aide alimentaire at aide d’urgence (assistance aux plus démunis), garde exceptionnelle d’enfants (pour les soignants), lien avec  les personnes fragiles isolées (maintien d’un contact téléphonique, par exemple), solidarité de proximité (aide au quotidien de ses voisins).

LIRE AUSSI : Ribérac et Covid-19 : l’équipe de Philippe Chotard « à disposition » des associations sociales et solidaires

Si toutes ces missions relèvent de l’intérêt public, attention à respecter les « gestes barrière » et les « règles de distanciation » que le ministère de la Santé a validés.

Cet appel à la mobilisation concerne tous les citoyens majeurs âgés de moins de 70 ans.

« Il est nécessaire de pallier le retrait des bénévoles âgés qui contribuaient largement au bon fonctionnement de l’aide sociale et alimentaire d’urgence, pour des raisons de sécurité sanitaire évidentes ».

Le communiqué souligne que les volontaires ont juste à s’inscrire sur la plate-forme, via un formulaire « très simple ». Les citoyens recrutés auront alors le statut de « réserviste civique » (loi du 27 janvier 2017).

LIRE AUSSI : Covid-19 et EHPAD : n°2 de FO Santé en Dordogne, Pascal Letang constate « l’accès difficile aux informations »

S’il restait des questions, voici l’adresse de contact de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) en Dordogne : ddcspp-directeur@dordogne.gouv.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Urgences de Sarlat : plus de 3 000 pétitionnaires en faveur du maintien de leur ouverture en août

À l’adresse de l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, le comité de défense de l’hôpital et de la maternité...

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

(actualisation) Périgueux en images à l’heure de la manifestation « anti Passe sanitaire » qui dénonce « un chantage »

Plusieurs centaines de manifestants opposés au passe sanitaire ont envahi le centre historique de Périgueux ce samedi 24 juillet...

Covid : la CGT contre la vaccination obligatoire des soignants… après avoir dénoncé l’incapacité du gouvernement à les vacciner

La secrétaire générale de la CGT du centre hospitalier de Périgueux Mary Marietta s’oppose à l’idée que la vaccination...

Sur le même sujet

Bergerac : le préfet de la Dordogne interdit la manifestation pro « libertés individuelles et collectives en riposte au passe sanitaire » 

L’invitation a été lancée sur une page Facebook personnelle. Elle appelle à rejoindre une « déambulation libertés » ce samedi 24...

Ordures ménagères : le SMCTOM de Thiviers mis en demeure de respecter la réglementation

La préfecture de la Dordogne a, le 21 mai 2021, mis en demeure le syndicat mixte de collecte et...

Un an de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine : pour le courtier Gaël Gros « les entreprises constatent qu’elles ont traversé la crise sans trop de dommage »

Gaël Gros est courtier en Dordogne et en Gironde. Un an après le choc du premier confinement lié à...

SAMU et hélicoptère médical dépêchés à Beynac : que s’est-il passé ce dimanche ?

La présence prolongée, ce dimanche 16 août 2020, de deux véhicules de médecine d’urgence, sur le nouveau parking situé...

Covid-19 à Ribérac : « Le cinéma n’a jamais été fermé aussi longtemps depuis plus de 30 ans »

À Ribérac aussi, le cinéma Max Linder est frappé d’obligation de fermeture pour cause de covid-19. La mesure s’est...

A la une