Covid-19 et EHPAD : n°2 de FO Santé en Dordogne, Pascal Letang constate « l’accès difficile aux informations »

EHPAD Le Bugue

L’EHPAD Félix Lobligeois au Bugue (© Google map)

Avec des résidents fragiles, les EHPAD doivent aussi absolument barrer le chemin au Covid-19. Au Bugue, en Dordogne, tout le personnel de l’établissement Félix Lobligeois a fabriqué des masques pour renforcer la protection des résidents et des soignants. À ce jour, seuls des « cas suspects » seraient sous surveillance dans les EHPAD de Dordogne, selon Pascal Letang, secrétaire départemental adjoint FO Santé, et secrétaire du CHSCT à l’EHPAD du Bugue.

« Il manque des masques. Tant qu’il n’y a pas de cas avérés, ce n’est pas dramatique… ». Le secrétaire du comité d’hygiène de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de l’EHPAD Félix Lobligeois au Bugue Pascal Letang, également secrétaire départemental adjoint FO Santé, semble loin de la vindicte. Peut-être parce que l’heure du bilan de la gestion de la crise sanitaire que l’épidémie de Covid-19 n’a pas sonné. « À ma connaissance, dans les EHPAD de Dordogne, il n’existe que des suspicions de cas de Covid-19, qu’il s’agisse de résidents ou d’agents ». En tout état de cause, « c’est l’agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine qui décide de faire pratiquer un test ».

LIRE AUSSI : Coronavirus : Nadine Angely craint les effets du confinement sur les « enfants placés »… et les assistants familiaux 

« Face à un résident qui est un cas suspect, au Bugue, on s’équipe avant d’entrer dans sa chambre »

« Face à un résident qui est un cas suspect, au Bugue, on s’équipe avant de rentrer dans sa chambre ». Le personnel enfile notamment une « sur blouse ». Compte-tenu de la pénurie de masques… le personnel en a fabriqués lui-même, « jeudi et vendredi derniers (20 et 21 mars) ». Tout le personnel. « Les administratifs s’y sont mis ». Des masques qui sont lavables, il y en a 280 à avoir au total été confectionnés, de quoi en donner 2 à chaque agent. « La grande majorité des 140 agents fait face ». Au Bugue, les arrêts de travail ont donc été très rares pendant la première semaine du confinement. Ils concernaient surtout « des personnels remplaçants et des personnels à risques ».

LIRE AUSSI : Covid-19 : le président de la CAPEB Frédéric Liogier refuse que ses entreprises soient « tenues responsables de mettre le pays à terre »

« Bientôt un dispositif Skype à l’EHPAD du Bugue ? »

« Le directeur de l’EHPAD du Bugue devait mettre en place un dispositif Skype ». L’effort pour maintenir le lien entre les résidents interdits de visite pour cause de confinement et leurs proches « reste dans l’étroite marge de manœuvre des directions d’établissements » -au passage, la situation financière de l’EHPAD Félix Lobligeois s’est améliorée depuis l’automne dernier. Reste que les territoires ruraux rencontrent plus souvent des difficultés techniques, compte tenu de raccordements parfois aléatoires à Internet. « C’est difficile d’avoir accès aux informations. Même pour moi, qui, comme secrétaire du CHSCT, devrais y avoir particulièrement droit ».



Categories: politique

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.