À Sarlat, le candidat Basile Fanier exhorte à « la fraternité » à la veille de l’arrivée de non-Sarladais  

-

politique À Sarlat, le candidat Basile Fanier exhorte à «...

Basile Fanier coronavirus
Basile Fanier (© territoire-magazines.com)

À Sarlat, la campagne des municipales 2020 est aussi mise entre parenthèses pour cause de Covid-19. Le candidat Basile Fanier a récemment partagé sur sa page Facebook un article de l’Essor sarladais reproduisant son « appel à la solidarité et à la fraternité » dans ce temps qu’il qualifie, à l’instar du Président de la République Emmanuel Macron, de « guerre sanitaire ». En précisant que, si les Sarladais « se pensent épargnés », le coronavirus qui véhicule la maladie est pourtant « aux portes » de la cité. Et d’enchaîner sur l’annonce de l’arrivée prochaine de concitoyens en provenance des « principaux foyers de contamination dans les grandes villes ».

Le candidat Basile Fanier repousse l’heure du « bilan de la gestion » de la crise sanitaire que la France traverse. Chaque chose en son temps, l’urgence est ailleurs. Pour l’heure donc, celui-ci appelle à se montrer solidaire et fraternel. Il annonce que l’équipe de sa liste 100% Sarlat se propose d’être utile aux habitants les plus fragiles et à ceux que le confinement fragilise encore plus en les confrontant à l’isolement. Sachant que, si la cité se pense l’abri de l’épidémie galopante, « le virus est bien là, à (ses) portes ». En effet, Basile Fanier prévient que des concitoyens en provenance « des principaux foyers de contamination dans les grandes villes » vont arriver pour se réfugier à Sarlat, et fissa.

« Dans les heures et les jours qui viennent, Sarlat deviendra un refuge »

« Nous pensons être épargnés à Sarlat, mais le virus est bien là, à nos portes. Dans les heures et jours qui viennent, notre commune deviendra un refuge pour certains de nos concitoyens voulant fuir les principaux foyers de contamination dans les grandes villes. Cette perspective nous oblige à la plus grande prudence ». Aussi le candidat Basile Fanier « invite » tous les habitants à « respecter scrupuleusement les mesures de confinement ».

« J’appelle la population à applaudir, chaque soir, les personnels soignants  »

Aux personnels soignants, Basile Fanier dit son « encouragement », et souligne que la population leur doit « respect » et « remerciements ». Il appelle les habitants de Sarlat à les applaudir chaque soir, à 20h, depuis leurs fenêtres.

Basile Fanier témoigne aussi de son « soutien » aux forces de l’ordre, et il a une « pensée particulière » pour les acteurs économiques qui sont tant à la peine.

 « La liste 100% Sarlat prête à aider bénévolement les plus fragiles »

En lançant cet « appel à la solidarité », le candidat Fanier avertit que sa liste 100% Sarlat sera, de son côté, « exemplaire ». Son équipe se propose d’aider « les personnes confinées qui sont dans la difficulté » : courses, courrier… « Bénévolement », précise-t-il.

« L’heure n’est pas à la politique ». Reste que Basile Fanier glisse qu’au 1er tour des municipales 2020, sa liste 100% Sarlat a viré en 2e position « juste derrière celle du maire (Jean-Jacques de Peretti) sortant ».

« Restons chez nous et prenons des nouvelles les uns des autres »

Avant de conclure par une formule apaisante. « Restons chez nous et prenons des nouvelles les uns des autres », en pointant notamment la situation de « nos Aînés et des personnes les plus isolées », et en rappelant le numéro de contact de son équipe : 06 41 71 78 33.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

À Saint-Astier, le tract de la liste de Élisabeth Marty a-t-il diffamé Daniel Benoist ? Le tribunal dit non

Le tract de la liste Astériennes, Astériens, Vivons notre ville ! du maire sortant Élisabeth Marty, distribué dans les boîtes...

Vaccination anti-Covid : Jean-Pierre Cubertafon veut impliquer les infirmiers libéraux et les pharmaciens

Dans un communiqué diffusé hier, le député MoDem Jean-Pierre Cubertafon fait savoir qu’il a défendu l’idée d’impliquer les infirmiers...

Transparence de la vie publique : en Dordogne, des élus pas toujours très « fans » des obligations

En Dordogne, les élus, désignés « responsables publics », soumis à une obligation de déclaration d’intérêts auprès de la haute autorité...

Grand Périgueux : Jérémy Pierre-Nadal s’insurge après les propos tenus par le président Jacques Auzou à son encontre

L’élu PS Jérémy Pierre-Nadal a diffusé un communiqué dans lequel il dénonce les propos tenus à son encontre par...

Sur le même sujet

Covid-19 à Ribérac : « Le cinéma n’a jamais été fermé aussi longtemps depuis plus de 30 ans »

À Ribérac aussi, le cinéma Max Linder est frappé d’obligation de fermeture pour cause de covid-19. La mesure s’est...

Covid-19  : Floran Vadillo : « Dans la sortie de crise, le gouvernement a déjà perdu sa crédibilité »

Floran Vadillo, bien connu en Dordogne où il occupe la fonction de directeur de campagne de la candidate PS...

Covid-19 : pour Floran Vadillo, « StopCovid est un dispositif infondé, vain et dangereux »

Alors que rien ne semble pouvoir empêcher que le recours à StopCovid soit voté à l’issue du débat parlementaire...

Covid-19 et EHPAD : en Dordogne, Christophe Lamaud a couru un marathon pour adoucir le confinement des résidents

Le 11 avril, un salarié d’un EHPAD de Dordogne Christophe Lamaud annonçait qu’avec le soutien de sa direction, il...

Covid-19 et hôtels-restaurants-cafés : à l’UMIH24 le président Jean-Luc Bousquet « très inquiet » sur le contenu des fiches métier

Après les annonces d’hier matin 24 avril, le président de l’union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH)...

A la une