Municipales à Castelnaud-la-Chapelle : le duo Antonin Hartz-Édouard de Bastard prône une démarche participative

Antonin Hartz Édouard de Bastard

Antonin Hartz et Édouard de Bastard (DR)

À Castelnaud-la-ChapelleLa Nouvelle Liste s’est lancée dans les municipales 2020, avec, au lieu d’un seul leader à endosser sa représentation, un duo : Antonin HartzÉdouard de Bastard. Manière de faire savoir, d’entrée de jeu, sa volonté de rebattre les cartes de la gouvernance, thème au coeur de son programme. Castelnaud-la-Chapelle est la cité dont Germinal Peiro, actuel président du Département de la Dordogne, a été maire plus de 30 ans, avant d’être conseiller municipal dans l’équipe du premier magistrat Marie-Françoise Roubergue. Cette fois, il n’est pas des 32 candidats engagés dans la course à mairie(1). Face à La Nouvelle ListeDaniel Dejean emmène la liste Bien vivre à Castelnaud-la-Chapelle, en s’inscrivant dans les pas des deux derniers maires, tandis que Pierre Pein emmène la liste Ensemble créons une agréable vie à Castelnaud-la-Chapelle.

Dans la cité de Castelnaud-la-Chapelle, qui compte 464 habitants, trois teams (1) sont donc alignés au départ de la course des municipales 2020. Celui du duo Antonin Hartz-Édouard de Bastard réunit 11 des 32 noms enregistrés en préfecture, qui font cause commune au sein de La Nouvelle Liste -une équipe qui tient à son caractère « apolitique ». Objectif revendiqué ? Défendre des projets et des décisions en concertation avec la population, pour améliorer efficacement le quotidien et souder les habitants autour de leur intérêt commun.

Renverser la table sans mener une fronde

Proposer « une nouvelle équipe, pour une nouvelle vision, pour un nouveau programme ». Le slogan de La Nouvelle Liste est clair : à Castelnaud-la-Chapelle, il s’agit tout simplement d’inviter à renverser la table. Rien à voir pour autant avec un appel à la fronde. D’ailleurs, en entame de leurs 4 pages de programme, les 11 compagnons qui font cause commune écrivent une ode à « la magie » des lieux, qui commande que les Castelnaudéziens se fédèrent pour en prendre soin. La Nouvelle Liste a pour priorités le renforcement de l’identité de la Ville, de son prestige et de l’art de vivre.

LIRE AUSSI : Jean-Jacques de Peretti cède à la tentation XXL de rester le maire de Sarlat

Du respect pour l’environnement et pour les habitants

Surtout, exit « l’attachement à un parti, à une doctrine politiques ». La liste du duo Antonin Hartz – Édouard de Bastard est, logiquement, « sans étiquette » (SE). Elle entend « donner un sérieux coup d’accélérateur pour valoriser les conditions de vie de chacun des habitants », avec, pour leitmotiv, des projets qui « respectent le patrimoine, l’environnement » et, par-dessus tout, « les habitants » de la cité.

Castelnaud château

Castelnaud-la-Chapelle (© territoire-magazines.com)

« Les habitants, appelés à prendre la parole, auront connaissance des décisions et des comptes de la Ville »

Le programme établi est divisé en 4 chapitres : « établir un rapport clair entre municipalité et administrés » -c’est leur « donner la parole » et leur garantir « une transparence totale » sur les décisions municipales et les comptes de la Ville ; veiller à ce que « les investissements soient pour les habitants » (et les délester des dettes qui ne les concernent que peu ou pas; ou bien encore créer une coopérative des achats, notamment) ; « préserver le cadre de vie » (l’environnement bien sûr, mais aussi le « lustre » de son quotidien jusque dans ses lieux-dits -éclairage, état des routes, végétation, ouverture des cafés…- et de son activité agricole) ; « réinventer un lien social » (prévoir des services à l’adresse de tous les âges de la population, mettre sur pied de nouvelles festivités, « placer les enfants et les familles au centre des initiatives »).

LIRE AUSSI : Municipales à Beynac : le maire Alain Passerieux décline ses projets en publiant les comptes de la Ville

La mise en place d’une « nouvelle démarche » constitue le projet socle de La Nouvelle Liste. C’est que les 11 compagnons refusent qu’on pense qu’ « une municipalité a le monopole des bonnes idées ». Ceux-ci ont d’ailleurs pu vérifier que les habitants en avaient des tas, et qu’elles étaient bigrement intéressantes. Aussi prévoient-ils d’organiser des consultations, des démarches participatives. Quand les décisions sont prises ensemble, elles sont, à leurs yeux, mieux à même de tomber juste.

Intranet participatif  : dispositif « inédit »

Dans cet esprit de réflexion et d’action communes, la liste emmenée par Antonin Hartz et Édouard de Bastard propose la mise en service d’un intranet participatif pour que chacun puisse en permanence contribuer à l’amélioration de la vie de la cité -sachant que ce dispositif « inédit » connaîtrait une déclinaison papier.

« Castelnaud appartient à ses habitants avant d’être aux touristes »

La Nouvelle Liste prévoit aussi que les habitants profitent tous et mieux du petit patrimoine -communal, privé- qui fera l’objet de la réalisation d’un circuit touristique. Avant de rappeler que l’appartenance de la cité au groupe convoité des Plus beaux villages de France nécessite de l’ambition, en rappelant conjointement que Castelnaud appartient aux Castelnaudéziens… avant d’être aux touristes.

Un service de livraison à domicile des produits des commerces de Castelnaud

Les premières propositions de La Nouvelle Liste visent à végétaliser le parking de Tournepique, restaurer la salle des fêtes de La Chapelle Péchaud, créer « une passerelle en bois pour piétons et cyclistes en encorbellement du pont existant », sécuriser la route Castelnaud-Les Milandes notamment du danger des falaises, créer un service municipal de livraison à domicile des produits des commerces de Castelnaud…

LIRE AUSSI : Municipales à Sarlat : Basile Fanier sera-t-il le tombeur de Jean-Jacques de Peretti ?

… et quelques pierres dans le jardin de l’équipe municipale sortante

Dans les 4 pages de son programme, La Nouvelle Liste réserve une place à une « mise en garde » des habitants, auxquels elle rappelle que « les belles promesses pourraient continuer d’endetter la commune ». Avant de pointer que la municipalité en place est « à bout de souffle ».

Composition de la liste La Nouvelle Liste

 

La Nouvelle Liste Castelnaud

(DR)

Font cause commune sous la bannière de La Nouvelle Liste les 11 personnes suivantes : Gilles Tanguy, Édouard de Bastard, Leslie Grunberg, Nadège Bouyssou, Lydie Cerou, Chantal Vayson, Antonin Hartz, Hervé Rincon, Agnès Piston d’Eaubonne, Florian Lacroix, Muriel Lafuste.

(1) À Castelnaud, comme à Beynac, la cité compte moins de 1 000 habitants : c’est la règle du scrutin plurinominal majoritaire à deux tours qui s’applique, avec possibilité de présenter des candidatures groupées.


Catégories :municipales2020

Tags:, , , , , , ,

Vous souhaitez laisser déposer un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :