Qui sont les parlementaires de la Dordogne les plus visibles à Paris ?

assemblée nationale Google map

© Google maps.

L’association Regards citoyens évalue le travail de l’ensemble des parlementaires -députés, sénateurs- de France, dans des tableaux de synthèse consultables sur nosdeputes.fr et nossenateurs.fr Focus sur les élus de la Dordogne, département qui compte 4 députés et 2 sénateurs.

Avant de signaler qu’il existe au moins une autre source qui s’attache à apprécier -mieux, bien sûr- le travail des parlementaires : le Projet Arcadieet une étude commandée par l’Assemblée nationale aux chercheurs Abel François et Olivier Rosenberg, dont les 23 recommandations sont téléchargeables sur Dalloz actualité

 

La synthèse de l’activité parlementaire concernant les élus à l’Assemblée nationale de Regards citoyens porte sur les 12 derniers mois et a été mise à jour dimanche 05 janvier 2020, à 06h26.

La suivante, qui concerne les sénateurs, que Regards citoyens a établie porte elle aussi sur les 12 derniers mois ; sa dernière mise à jour date de samedi 04 janvier 2020 à 20h31.

LIRE AUSSI : Centrale d’enrobage à chaud de bitumes à Thenon : le public consulté sur le projet début 2020

Philippe Chassaing recordman de la présence à Paris (40 semaines)

Chez les députés de la Dordogne, c’est l’élu LREM de la 1ère circonscription Philippe Chassaing qui est le plus présent à Paris, avec 40 semaines d’activité (semaines pendant lesquelles, explique en substance nosdeputes.fr « ou bien il était en commission ou bien il a pris la parole-même brièvement- dans l’hémicycle ou bien a participé à un scrutin public ». C’est également lui qui a produit le plus de rapports écrits (3).

Michel Delpon recordman des signatures d’amendements adoptés (235)

Le député LREM de la 2e circonscription Michel Delpon l’emporte, lui, sur ses homologues de la Dordogne, en matière d’amendements adoptés (235), c’est-à-dire, explique nosdeputes.fr du « nombre d’amendements qu’il a signés qui ont été adoptés en séance ».

Jean-Pierre Cubertafon recordman des signatures d’amendements (1 177)

C’est le député MoDem de la 3e circonscription de la Dordogne Jean-Pierre Cubertafon qui est le champion périgourdin des propositions d’amendements (83), des signatures d’amendements (1 177), des interventions courtes dans l’hémicycle (6), mais c’est aussi le député de notre département qui pose le plus de questions écrites (35) et le plus de questions orales (2).

LIRE AUSSI : SDIS de la Dordogne : 17 minutes en moyenne pour intervenir, c’est trop long

Jacqueline Dubois championne du travail en commissions (96) où elle est  beaucoup intervenue (327 fois) ainsi que longuement dans l’hémicycle (32 fois)

Jacqueline Dubois

Le député de la 4e circonscription de la Dordogne Jacqueline Dubois coiffe ses homologues sur le temps consacré en réunions de commissions (96), en interventions pendant celles-ci (327), en interventions longues dans l’hémicycle (32), et de propositions de loi signées (22).

Le sénateurs PS de la Dordogne Claude Bérit-Débat PS globalement le plus actif

Sénat G maps

© Google maps.

En Dordogne, le sénateur PS Claude Bérit-Débat est, toujours selon Regards citoyens, devant son homologue LREM Bernard Cazeau sur nombre de critères. Il est le plus présent à Paris (32 semaines contre 27 à Bernard Cazeau), siège à plus de réunions de commissions (83 contre 45), intervient longuement plus souvent dans l’hémicycle (69 contre 13), est celui qui a signé le plus d’amendements (1 009 contre 363), a signé le plus d’amendements qui ont été adoptés (146) et a posé le plus de questions écrites (13).

 

En revanche, le sénateur LREM Bernard Cazeau repasse en première position en matière de propositions loi signées (3 quand Claude Bérit-Débat en a signé 1).

Des classements trop faciles ?

Toutefois, Dalloz actualité a rappelé que ces classements de l’activité parlementaire suscitaient des prurits chez les députés C’est pourquoi Dalloz actualité a publié le 05 juillet 2019 une Étude pour une meilleure mesure de l’activité des députés que l’Assemblée nationale avait commandé aux chercheurs Abel François et Olivier Rosenberg. Ceux-ci ont formulé, le 14 juin 2019, 23 recommandations « pour mieux mesurer l’activité » consultables sur son site : Les 23 recommandations d’Abel François et d’Olivier Rozenberg

LIRE AUSSI : Trélissac : la chambre régionale des comptes souligne les efforts… mais ça ne suffit pas

Plus tôt, le 28 mars 2019, Le Figaro faisait état du travail du Projet Arcadie créé par Amélie Acatrinei-Aldea (dite Tris Acatrinei), site qui s’était attelé aussi à mieux mesurer l’activité parlementaire. Ce travail est consultable et téléchargeable sur son site



Catégories :politique

Tags:, , , , , , , , , , , ,

Vous souhaitez laisser déposer un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :