Beynac : nouveau revers judiciaire pour le Département de la Dordogne

-

justiceBeynac : nouveau revers judiciaire pour le Département de...

Germinal Peiro
Germinal Peiro (DR)

C’est un nouveau revers judiciaire que le Département de la Dordogne essuie ce lundi 18 novembre 2019, cette fois dans le dossier qui l’opposait à la commune de Beynac-et- Cazenac, qui fait partie du paysage judiciaire du projet de contournement de Beynac. La collectivité que préside le socialiste Germinal Peiro est enjointe de finir de bitumer la route départementale qui traverse le bourg avant le 1er mars 2020, faute de quoi elle devra s’acquitter d’une astreinte de 100 € par jour.

L’audience s’était tenue mardi 12 novembre 2019, le tribunal administratif (TA) de Bordeaux a donné lecture de son jugement aujourd’hui lundi 18 novembre 2019. Celui-ci indique que le Département de la Dordogne est « enjoint de réaliser la couche définitive de roulement de la route départementale traversant le bourg de Beynac-et-Cazenac avant le 1er mars 2020 ».

En outre, le TA prononce une astreinte à l’encontre de la collectivité que préside Germinal Peiro, si celle- ci ne justifie pas de s’être exécutée le 1er mars 2020. « Le taux de cette astreinte est fixé à 100 € par jour, à compter du 1er mars 2020 ».

Par ailleurs, le Département de la Gironde, que préside le socialiste Jean-Luc Gleyze doit verser 1 500 € à la commune de Beynac-et-Sazenac.

Pour rappel, après que le TA a rendu une décision favorable à la commune de Beynac le 03 juin 2019, la commune avait demandé, le 20 août 2019, l’exécution de celle-ci. Le 19 septembre suivant, le président du TA avait ouvert une procédure juridictionnelle. Le Département continuait de s’opposer à bitumer définitivement cette route.

Ce lundi 18 novembre 2019, le TA a notamment motivé sa décision défavorable au Département de la Dordogne par l’irrégularité de la résiliation par la collectivité de la convention qu’il avait conclue le 29 janvier 2015 -or, cette convention avait permis à la commune de procéder aux travaux d’aménagement du centre-bourg.

« La commune de Beynac attend le revêtement définitif de la route départementale depuis plus de 2 ans » : c’est le commentaire de Me Jean-Philippe Maginot, qui défendait les intérêts de la commune de Beynac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières Actualités

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

Boulazac Isle Manoire : pourquoi le revers que le Conseil d’État a infligé aux opposants de Jacques Auzou les sonne

Sans que rien de leur teneur ne filtre, les conclusions du rapporteur public avaient douché les requérants -6 élus...

Urgences de Sarlat : plus de 3 000 pétitionnaires en faveur du maintien de leur ouverture en août

À l’adresse de l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, le comité de défense de l’hôpital et de la maternité...

Philippe Chotard : « Vous n’avez plus de médecin dans l’interco’ du Périgord ribéracois ? Pas d’inquiétude : une… étude d’ « opportunité » est en cours »

Le leader du groupe d’opposition Agir pour Ribérac a réagi à la « réponse » de la communauté de communes du...

(actualisation) Périgueux en images à l’heure de la manifestation « anti Passe sanitaire » qui dénonce « un chantage »

Plusieurs centaines de manifestants opposés au passe sanitaire ont envahi le centre historique de Périgueux ce samedi 24 juillet...

Sur le même sujet

À Ribérac, information chiche des élus, mise en cause des services de l’État et reprise de l’abattoir compromise

Conseil municipal extraordinaire consacré aux finances de la ville de Ribérac, vendredi 06 août. Il faut notamment rectifier le...

-TRIBUNE- « Pourquoi les affirmations de Germinal Peiro sur la déviation de Beynac sont contestables »

L’assemblée du Département de la Dordogne s’est réunie mardi 20 juillet 2021… et le sujet de la déviation de...

Jean-Claude Nouard : « en Dordogne, la forêt est exposée au risque incendie à peu près comme en Corse, et en priorisant les essences rentables, la...

Avec sa surface de 418 000 hectares de forêt, la Dordogne se hisse au 3e rang des départements les...

-TRIBUNE- Impôts sur les espaces naturels sensibles : l’écologue Bernard Bousquet demande au président du Département de la Dordogne quel usage en est fait

Ingénieur des eaux et forêts, docteur en écologie, Bernard Bousquet a adressé une lettre au président du Département de...

Démolition du chantier de Beynac : le bras de fer continue entre le préfet et le Département de la Dordogne… jusqu’à ce que la justice...

La démolition du chantier de feu le projet de la déviation de Beynac et la remise en état du...

A la une